Les Wallabies ont pris leur temps

Menée 14-12 à la mi-temps, l'Australie a fini par l'emporter 39-21 contre les Fidji pour son entrée en lice dans la Coupe du Monde de rugby, ce samedi à Sapporo. Le talonneur Tolu Latu s'est notamment offert un doublé.

Toujours pas de surprise à la Coupe du Monde de rugby ! Comme vendredi lors du match d’ouverture, l’équipe la plus faible sur le papier est le mieux entré dans la partie, mais a fini par s’incliner face à la puissance adverse. Ce samedi dans le stade couvert de Sapporo, l’Australie (6eme au classement World Rugby) a débuté sa Coupe du Monde par une victoire à cinq points face aux Fidji (9emes) : 39-21. Un score qui ne reflète pas forcément la physionomie de la partie, tant les Australiens se sont montrés brouillons pendant 60 minutes. Ce sont les Fidjiens qui ont inscrit le premier essai du match, par Peceli Yato (7eme), au terme d’une magnifique action partie de leur camp. Michael Hooper lui a répondu dix minutes plus tard, suite à une mêlée (7-8). Mais l’indiscipline australienne a offert des pénalités aux Fidjiens, et Ben Volavola s’en est donné à cœur-joie pour donner à son équipe sept points d’avance (7-14). Cependant, si les Fidji se sont montrés brillants au pied, cela n’a pas été le cas en mêlée fermée, où les Australiens les ont largement dominés. Davantage présents dans le camp adverse, les Wallabies ont fini par revenir à -2 avant la mi-temps (12-14), sur un essai de Reece Hodge.

Les Fidji craquent à l’heure de jeu

Au retour des vestiaires, ce sont pourtant les Fidjiens qui ont repris une belle avance, grâce à un essai de Waisea Nayacalevu suite à une interception dans l’axe des poteaux (12-21). On pensait alors que l’exploit était possible pour les Fidji. Mais l’espoir a été de courte durée. Les changements gagnants de Michael Cheika ont fait la différence. La rentrée de Will Genia, mais aussi la sortie de Christian Lealiifano, en difficulté dans le jeu au pied, ont remis les Wallabies sur de bons rails. Ils ont commis moins d’erreurs et se sont mis à dérouler leur rugby, avec deux essais du talonneur Tolu Latu (56eme, 61eme) et deux autres de Samu Kerevi (68eme) et Marika Koroibete (72eme). Réduits à 14 à la 60eme suite au carton jaune de Levani Botia, les Fidji n’ont plus vu le jour et s’inclinent donc lourdement. Sans être géniale, l’Australie débute bien son Mondial avant le choc face au pays de Galles dans huit jours. Les Fidjiens, qui vont défier l’Uruguay dès mercredi, sont d’ores et déjà dos au mur.

 

>>> Le classement et le calendrier du groupe B

Vos réactions doivent respecter nos CGU.