Les Blacks envoient un message

Le match le plus attendu du premier tour de la Coupe du Monde 2019 a vu la victoire de la Nouvelle-Zélande face à l'Afrique du Sud, sur le score de 23-13. Dominés en début de match, les Blacks ont ensuite pris l'ascendant sur les Springboks.

Dans 42 jours, il se pourrait bien que cette affiche soit la finale de la Coupe du Monde. En attendant, la Nouvelle-Zélande et l’Afrique du Sud s’affrontaient ce samedi à Yokohama dans le choc du groupe B, dans ce qui était assurément le match le plus attendu de toute la phase de poules. Et ce sont les All Blacks, doubles champions du monde en titre, qui ont parfaitement débuté leur quête du triplé en s’imposant 23-13, au terme d’un match digne d’une finale. Pourtant, leurs vingt premières minutes ont été très difficiles. Remontés à bloc après avoir assisté à un Kapa O Pango on ne peut plus guerrier de la part de leurs adversaires, les Springboks ont signé un début de match tonitruant, en campant dans le camp néo-zélandais. Malheureusement pour eux, ils n’ont pas réussi à convertir cette domination au tableau d’affichage, se contentant d’une pénalité de Handre Pollard dès la première minute, ce même Pollard trouvant le poteau 18 minutes plus tard (0-3).

Quelle efficacité des Blacks !

Peu à peu, les Blacks ont remis le nez à la fenêtre, et sur l’une de leurs premières incursions dans le camp adverse, ils ont égalisé sur une pénalité de Richie Mo’unga. Une minute plus tard, les champions du monde trouvaient l’ouverture, grâce à George Bridge, qui a bénéficié de la magnifique remontée de Sevu Reecu. Efficacité maximale (7-3) ! Et les Blacks ne s’arrêtaient pas là, avec un nouvel essai signé Scott Barrett, à la 26eme, bien servi par Anton Lienert-Brown. Le score était donc de 17-3 pour les Blacks à la pause, après 40 premières minutes d’une très grosse intensité. Sept minutes après le retour des vestiaires, Pieter-Steph Du Toit a redonné espoir aux Sud-Africains (17-10), vainqueurs du dernier Rugby Championship, rappelons-le. Mais aucune équipe n’est ensuite parvenue à marquer le moindre essai. Le rythme est retombé dans la dernière demi-heure, et Blacks et Springboks se sont contentés de points au pied pour marquer (Mo’Unga et B.Barrett sur pénalité pour la Nouvelle-Zélande, Pollard sur un drop pour l’Afrique du Sud). Les All Blacks sont parvenus à conserver leur avance sans trop trembler. Ils ont d’ores et déjà fait un grand pas vers la première place du groupe B et tenteront d’enfoncer le clou le 2 octobre contre le Canada. Pour l’Afrique du Sud, la victoire sera impérative samedi prochain contre le voisin namibien.

 

>>> Le classement et le calendrier du groupe B

Vos réactions doivent respecter nos CGU.