Les Blacks, comme prévu

Sans surprise, la Nouvelle-Zélande a écrasé la Namibie 71-9 pour son troisième match de la Coupe du Monde, mais n'est pas encore qualifiée officiellement pour les quarts de finale.

Personne n’osait imaginer une victoire de la Namibie et ses joueurs semi-professionnels face aux doubles champions du monde. Et effectivement, il n’y a pas eu photo entre les deux équipes, dans le choc des extrêmes du groupe B. La Nouvelle-Zélande s’est imposée 71-9 face à la Namibie, avec le bonus offensif, mais il lui manque encore un point pour assurer sa place en quarts de finale. Ce sont pourtant les Namibiens qui ont ouvert le score dès la 2eme minute sur une pénalité de Damian Stevens. Une fois assurés de ne pas terminer fanny comme le Canada avant eux (défaite 63-0 face aux Blacks), les Namibiens ont joué crânement leur chance, si bien qu’à la 30eme minute, le score n’était que de 10-9 en faveur des Blacks, Stevens ayant répondu au pied aux deux essais non transformés de Sevu Reece (5eme) et Anton Lienert-Brown (20eme). Le début de la fin pour les Namibiens qui, malgré une supériorité numérique suite au carton jaune reçu par Nepo Laulala pour un plaquage dangereux (32eme), ont encore encaissé deux essais (cette fois transformés), signés Angus Ta’avao (35ele) et Ben Smith (44eme) avant la mi-temps (24-9).

Sept essais pour les Blacks en deuxième mi-temps

La deuxième mi-temps a été encore plus compliquée pour la Namibie, qui a vu la Nouvelle-Zélande dérouler son rugby et inscrire sept essais, par Joe Moody (41eme), Anton Lienert-Brown (46eme), Sevu Reece (51eme), Ben Smith (67eme), Samuel Whitelock (55eme), Jordie Barrett (75eme) et TJ Perenara (78eme). Le carton jaune reçu par Ofa Tu’ungafasi pour un plaquage haut restera anecdotique. La Nouvelle-Zélande est donc la première équipe à franchir le cap des 150 points (157 précisément) dans cette Coupe du Monde. Mais pour rallier les quarts, il faudra prendre un point contre l’Italie samedi prochain. Une formalité ?

 

>>> Le classement et le calendrier du groupe B

Vos réactions doivent respecter nos CGU.