Le pays de Galles bat les Fidji et se qualifie pour les quarts

Mené 10-0 et longtemps bousculé par les Fidji, le pays de Galles a réussi à inverser la situation pour s'imposer (29-17) face à Semi Radradra, encore énorme, et ses coéquipiers, ce mercredi à Oita dans le groupe D. Les Gallois valident ainsi officiellement leur billet pour les quarts de finale.

Alors qu’il lui reste encore un match à jouer dans cette phase de poules (contre l’Uruguay), le pays de Galles a déjà officiellement son billet en poche pour les quarts de finale. Pour valider leur ticket, les Gallois devaient battre les Fidji. Ils l’ont fait (29-17). Ils ont même bonifié leur victoire en passant quatre essais à leur adversaire du jour. Pourtant, contrairement à ce que pourrait laisser penser le score, avec un écart final de 12 points, les vainqueurs du dernier Tournoi des 6 Nations n’ont pas eu la vie simple face aux Fidjiens. Ils ont même souffert, et tremblé lorsque l’entame supersonique des joueurs du Pacifique a permis à Semi Radradra, encore monstrueux, et les siens de mener deux essais à rien (Tuisova et Murimurivalu) et 10-0 au tableau d’affichage après neuf minutes de jeu. Ces incroyables Flying Fijians capables de prendre une fessée contre la petite Uruguay et de bousculer ensuite le grand pays de Galles se prenaient alors à faire chuter le XV du Poireau, douze ans après l’exploit de 2007 (38-34 à Nantes lors du Mondial en France). Rattrapés une fois de plus par leur indiscipline (deux cartons jaunes dans cette rencontre), les Fidji et leur ligne d’arrière cent pour cent Top 14 (Murimurivalu, Tuisova, Nayacalevu, Botia et Radradra) ont dû déchanter  face à des Gallois sanctionnant presque systématiquement chacune de leur infériorité numérique.

Les Fidjiens sortent avec les honneurs

Auteur d’un triplé, comme l’Ecossais Horne lors du match précédent, Josh Adams a fait le premier beaucoup de mal aux hommes en blanc. Fautif sur les deux essais fidjiens en manquant à chaque fois son placage, l’ailier gallois avait probablement à cœur de se racheter. Il pouvait difficilement mieux s’y prendre. D’autant qu’en seconde mi-temps, après qu’un essai de pénalité a remis les Fidjiens devant au score (17-14), les Gallois se sont retrouvés à quatorze à leur tour. Et devinez-quoi ? Adams est tout de même parvenu sur un nouvel essai en coin à redonner l’avantage aux siens. Son troisième du match, le troisième consécutif. Mené 22-17 à un quart d’heure de la fin, le petit, comme il l’avait fait en début de match, a tout donné pour tenter de remettre un coup sur la tête du gros. Parfaitement servi par Davies, c’est pourtant le Gallois Lima Williams qui a plié la rencontre, offrant du même coup le bonus offensif à ces Gallois toujours invaincus dans le tournoi. Pour battre l’Australie (29-25) au match précédent, le pays de Galles avait déjà dû batailler. Mais peut-être pas autant que ce mercredi face aux Fidjiens. Ces derniers, éliminés (ils maudiront longtemps cette claque incompréhensible d’entrée face à l’Uruguay), peuvent quitter la compétition la tête haute.

 

>>> Le classement et le calendrier du groupe D

Vos réactions doivent respecter nos CGU.