XV de France / Michalak : « Galthié, il était parti sans dire au revoir »

Devenu conseiller de Pierre Mignoni et de Yann Roubert au LOU, Frédéric Michalak a entamé sa nouvelle vie. Ancien petit prince du XV de France, le Toulousain s’est livré au Midi Olympique sur les chances des Bleus durant le Mondial, mais également sur Fabien Galthié, futur sélectionneur.

« Humainement, je n’ai aucune affinité avec lui, si je le vois, je pense que l’on se dira bonjour… » A l’inverse de nombreux observateurs qui semblent ravis de l’arrivée de Fabien Galthié dans le staff des Bleus et comme futur sélectionneur du XV de France, Frédéric Michalak n’a pas tissé de liens étroits avec l’ancien demi de mêlée. L’ancien joueur du Stade Toulousain a confié son ressenti, ce lundi dans les colonnes du Midi Olympique, sur l’arrivée de l’ex-coach de Toulon dans le navire français : « Mon avis sur Galthié ? Pffff, je ne l’ai pas eu comme entraîneur, je n’ai eu que des sons de cloche venus peut-être de personnes qui ne jouaient pas. Quant au coéquipier, je me souviens qu’une fois que l’on a perdu la demi-finale (lors du Mondial 2003), il était parti le lendemain sans dire au revoir (…) Il y a peu de gens comme ça avec qui il ne se passe rien. »

Michalak « Je crois que défensivement, il faut être bien meilleur »


Si Fabien Galthié éprouve quelques difficultés à entretenir des relations cordiales avec ses joueurs, « l’adjoint pas comme les autres » ne reste pas moins un stratège connu et reconnu sur la planète rugby. Ainsi, Michalak escompte que ses qualités puissent servir les Bleus dans un Mondial qui s’annonce plus que périlleux : « J’espère qu’il va réussir à changer le destin du XV de France ! Je mettrai toujours un billet sur les petits Bleus dans une Coupe du Monde, mais je crois que défensivement, il faut être bien meilleur (…) Si le XV de France y parvient, alors avec ses qualités offensives, et le talent des joueurs, je ne me fais pas de soucis. » Il n’y a plus qu’à.



Vos réactions doivent respecter nos CGU.