XV de France : Les mêmes que pour l’Argentine plus Le Roux ?

Pour affronter l'Angleterre samedi (10h15), Jacques Brunel devrait revenir à une équipe de départ très proche de celle qu'il avait alignée face à l'Argentine au premier match. Par rapport au XV de départ face aux Pumas, seul Bernard Le Roux devrait prendre la place d'Arthur Iturria en deuxième ligne. Ce qui signifierait aussi que Yoann Huget retrouverait sa place sur l'aile gauche et Guilhem Guirado comme capitaine et au talon.

Jacques Brunel revient à du classique. Après avoir fait tourner contre les Etats-Unis et les Tonga dans le but de donner du temps de jeu à tous ses joueurs, comme il l’avait annoncé, le sélectionneur du XV de France, qui dévoilera sa composition jeudi, devrait relancer son équipe-type contre l’Angleterre (sauf si le typhon Hagibis empêche le déroulement du match). Pour ce Crunch sans réel enjeu si ce n’est de terminer premier du groupe C et connaître son adversaire en quarts de finale (l’Australie en cas de victoire, le pays de Galles en cas de défaite), devrait ainsi débuter le même XV que celui présenté au premier match contre l’Argentine (23-21 pour les Bleus), à une seule exception près : Bernard Le Roux. Uniquement remplaçant face aux Pumas le 21 septembre dernier (suspendu trois matchs en Top 14, il n’avait disputé aucun match de préparation pour ce Mondial), le Racingman devrait ainsi prendre la place en deuxième ligne d’Arthur Iturria, qui avait été titularisé aux côtés de Sébastien Vahaamahina pour cette première sortie des Français face aux Argentins. Pour le reste, Brunel devrait faire confiance aux vainqueurs des Pumas en ouverture, dont Vahaamahina ou encore l’indiscutable trio Ollivon-Lauret-Alldritt en troisième ligne.

Guirado et Huget de retour, Dupont aussi s’il ne souffre plus 

Guilhem Guirado, laissé au repos au profit de Camille Chat lors des deux derniers matchs, devrait donc retrouver et son brassard de capitaine et sa place de talonneur titulaire (Jefferson Poirot et Rabah Slimani devraient compléter la première ligne), au même titre que Yoann Huget sur l’aile gauche en dépit de la belle réaction d’Alivereti Raka face aux Tongiens (un essai) après une prestation très décevante face aux Américains. Autre retour annoncé : celui d’Antoine Dupont aux côtés de Romain Ntamack pour reformer cette charnière cent pour cent toulousaine qui avait très bien fonctionné au premier match. A condition néanmoins que le premier puisse répondre présent. Le demi de mêlée feu follet des Bleus se plaint en effet de douleurs au dos depuis plusieurs jours. S’il devait renoncer, Baptiste Serin, qui avait été récompensé face aux Tonga de son entrée convaincante au match précédent (Etats-Unis), pourrait être reconduit à la mêlée, Maxime Machenaud en profitant pour grimper sur le banc des remplaçants. « Même si l’enjeu est mince, la rivalité est toujours aussi forte », a rappelé Gaël Fickou, autre titulaire qui retrouvera sa place dans le XV de départ face aux Anglais. Une rivalité de toujours qui a incité Jacques Brunel, déjà rivé sur le quart de finale, à présenter un XV qui devrait fortement ressembler à celui qui débutera face aux Australiens ou aux Gallois.

 

Le XV de départ probable contre l’Angleterre :Médard – Penaud, Vakatawa, Fickou, Huget – (o) Ntamack, (m) Dupont – Ollivon, Alldritt, Lauret – Vahaamahina, Le Roux – Slimani, Guirado (cap), Poirot

Remplaçants : Baille, Chat, Setiano, Gabrillagues (ou Iturria), Picamoles, Serin (ou Machenaud), Lopez, Rattez

Vos réactions doivent respecter nos CGU.