France : Les excuses de Vahaamahina, le discours de Guirado

A l'issue de l'élimination du XV de France de la Coupe du Monde ce dimanche, Sébastien Vahaamahina et Guilhem Guirado se sont exprimés devant le groupe.

Pour Guilhem Guirado, cette élimination lors du quart de finale de la Coupe du Monde contre le pays de Galles signifie la fin de sa carrière internationale avec la France. Pour cela, le nouveau talonneur de Montpellier a tenu un beau discours auprès de ses partenaires que les caméras de TF1 ont pu capter. « Les gars, je voulais vous dire que je suis fier de vous. Je ne nous voyais vraiment pas rentrer ce soir (dimanche). J’étais persuadé qu’on allait gagner. Je vais peut-être me répéter mais je veux que vous vous mettiez dans le crâne, pour les plus jeunes qui vont continuer, ce qu’on arrive à faire. Vous pouvez regarder tous les matchs que vous voulez au niveau international, je vous promets qu’il n’y a pas une seule équipe qui arrive à le faire. Même les Blacks ! Regardez-moi dans les yeux, Damian, regarde-moi dans les yeux. Même les Blacks. (…) Tous les jeunes, regardez-moi bien tous, on a bouffé le pain noir, maintenant, c’est fini. Jouez au rugby, vous savez le faire, vous avez les qualités », a commencé par déclaré le capitaine français.

« Ce sont eux les deuxièmes mondiaux ? Sérieusement ? »

« Trois essais on oublie en route, minimum. Vous vous rendez compte ? Ce sont eux les deuxièmes mondiaux ? Sérieusement ? Ils se sont c…. au froc tout le match. En première mi-temps, ils se sont dit « Mais c’est qui ça ? C’est qui cette équipe de fous ? » (…) Quand on a la chance de porter ce maillot, il faut qu’on en reste persuadé. (…) Pensez que ce que vous vivez, ce sont des choses énormes. Prenez un livre et lisez. Lisez ce qui a fait la force du rugby français. Lisez sur des trucs qui vous serviront dans la vie. Je vous dis des conneries là pour vous, mais pour moi, ça me semble p….. d’important », a poursuivi Guirado, très ému lors de son discours. Avant cela, Sébastien Vahaamahina, exclu lors du quart de finale, avait présenté ses excuses au groupe. « J’ai complètement pété les plombs, je crois. C’est dur », a reconnu le 2eme ligne de Clermont, suite à son coup de coude sur Aaron Wainwright, qui lui a valu un carton rouge.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.