XV de France – Laporte : « Les Bleus vont gagner d’un point »

Interrogé sur Infosport+ à cinq jours du quart de finale des Bleus face au pays de Galles (dimanche à 9h15 heure française), Bernard Laporte voit les Français créer la surprise face au vainqueur du dernier Tournoi des 6 Nations. Pour le patron du rugby français, ce qui arrive constitue de toute façon du bonus sachant que peu de monde, pour ne pas dire personne, imaginait le XV de France passer le premier tour.

« On n’a pas d’identité, on n’a pas de trucs, on n’a pas de ci, on n’a pas de là… Et on est en quarts de finale. Ça n’existe pas, ça, à chaque match, sa peine. » L’identité de jeu soi-qui laisse soi-disant à désirer, les lacunes du XV de France ou encore tous ses détracteurs qui le voient se casser les dents sur le pays de Galles, dimanche à Oita, Bernard Laporte n’en a cure. Pour le président de la FFR, seul importe d’être toujours en course. Surtout que personne ou presque n’imaginait la bande à Jacques Brunel s’extirper de ce groupe comprenant également l’Argentine et l’Angleterre. Ce qui fait dire aujourd’hui à Laporte, qui va dans le même sens qu’un illustre ancien porteur du maillot frappé du coq, que la France a déjà réussi sa Coupe du Monde en atteignant les quarts de finale et que la suite ne constitue que du bonus. C’est en tout cas le message qu’a voulu faire passer le patron du rugby français sur Infosport+ ce mardi à cinq jours du rendez-vous face au dernier vainqueur (Grand Chelem à la clé) du Tournoi des 6 Nations.


Laporte : « Maintenant, c’est du bonus »


« Dans cette poule difficile avec une équipe très jeune, je suis d’abord ravi de cette qualification en quarts de finale, insiste bien Laporte. Je profite de l’occasion pour saluer Jean-Pierre Rives, que j’ai eu au téléphone tout à l’heure. Il me disait :  »Dis-leur surtout que maintenant, c’est du bonus, parce que personne ne les voyait là. » Il me dit :  »Je suis détaché du rugby maintenant, mais j’entends parler des gens, et les gens disaient la France ne sera pas en quarts de finale. Donc, surtout, dis-leur bravo et maintenant, c’est du bonus. » C’est ce que j’avais l’intention de leur dire. » L’ancien manager de Toulon félicitera aussi les Tricolores pour leur parcours jusqu’à maintenant. Un parcours qui fait qu’à ses yeux, ce quart de finale à venir a déjà tout d’une victoire. « Chaque équipe a des points forts et des points faibles, c’est pour ça qu’il faut savoir raison garder et se dire que c’est fabuleux de jouer un quart de finale de Coupe du Monde. »

Laporte : « De l’enthousiasme et croire en soi »


Bien évidemment, si le XV de France pouvait l’emporter et poursuivre l’aventure, le Ruthénois applaudirait des deux mains. Et pour que son vœu se réalise, il a une idée de comment Guilhem Guirado et ses coéquipiers doivent s’y prendre. « Il faut de l’enthousiasme et croire en soi. Et, surtout, c’est s’appuyer sur ce qui n’a pas marché avant pour faire un match encore plus abouti. » Si les Bleus mettent ces ingrédients dans la préparation, l’ancien secrétaire d’Etat chargé des Sports est persuadé qu’ils franchiront l’obstacle gallois. « La France va gagner d’un point à la dernière seconde, ça suffit », annonce d’ailleurs Laporte.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.