XV de France : Jacques Brunel a livré une liste sans grande surprise

Voici la liste des 31 joueurs retenus par Jacques Brunel pour la Coupe du Monde dans le 20H de TF1. L'entraîneur du XV de France a effectué deux changements par rapport à la liste dévoilée avant le début de la préparation.



Jacques Brunel a mis un terme au suspense. Invité du 20H de TF1 pour annoncer en grande pompe sa liste de 31 joueurs pour la prochaine Coupe du Monde, qui aura lieu du 20 septembre au 2 novembre au Japon, l’entraîneur du XV de France a réservé quelques surprises par rapport au groupe de 31+6 dévoilé le 19 juin dernier et qui a vécu ensemble les deux mois de préparation ainsi que les trois matchs de préparation face à l’Ecosse à deux reprises puis l’Italie. « Cette équipe allie l’expérience et la jeunesse, c’est un bon équilibre, a assuré l’entraîneur des Bleus à l’issue de sa présentation. Elle a un parcours difficile parce qu’elle a une poule compliquée. Sortir de cette poule sera notre premier défi et, ensuite, on espère aller très, très loin. » Sans grande surprise, Jacques Brunel n’a pas retenu Anthony Belleau et Vincent Rattez, seuls membres des 37 avec Bernard Le Roux qui n’ont pas eu la moindre minute de jeu durant cette préparation. Certains noms, notamment Louis Picamoles ou Le Roux justement, étaient en balance pour rester ou sortir de cette liste mais, au final, seul deux des réservistes initiaux ont convaincu le staff de les emmener au Japon.

Priso et Lambey, victimes de la préparation


Ces deux changements ont été effectués dans le paquet d’avants. En effet, Dany Priso a subi de plein fouet la montée en puissance de Cyril Baille. Le Toulousain, qui ne faisait pas partie des plans initiaux de Jacques Brunel mais a fait son entrée dans les 37 au bénéfice du forfait d’Etienne Falgoux, a fait son trou lors de ses entrées en jeu à l’occasion du deuxième match face à l’Ecosse mais également ce vendredi au Stade de France face à l’Italie. Félix Lambey, pour sa part, a principalement subi les choix de Jacques Brunel, qui a préféré prendre un nombre plus important de joueurs de troisième ligne et composer avec la capacité d’Arthur Iturria de monter en deuxième ligne pour accompagner Paul Gabrillagues, dont la réduction de la suspension par World Rugby lui permet de figurer dans le groupe, Bernard Le Roux et Sébastien Vahaamahina. « On a retenu Louis Picamoles parce qu’il a fait de bonnes prestations, parce qu’il a l’expérience. C’est effectivement la troisième ligne qui a posé le plus de problèmes, a reconnu Jacques Brunel face à Gilles Bouleau. On a retenu un joueur qui peut jouer en troisième ou en deuxième ligne, en l’occurrence Arthur Iturria, c’est le choix que l’on a fait. » Charles Ollivon est également gagnant car il remplace le Lyonnais dans la liste des 31.

Des lignes arrières sans surprise


Si des changements, et des rééquilibrages, ont été faits au niveau des avants, ce n’est pas le cas en ce qui concerne les lignes arrières. Jacques Brunel n’a pas retouché son groupe par rapport à la ligne initiale et partira donc au Japon avec trois demis de mêlée, Antoine Dupont, Maxime Machenaud et Baptiste Serin, ainsi que Camille Lopez. A ces quatre joueurs s’ajoute donc Romain Ntamack, qui n’est pas utilisé par le Stade Toulousain en numéro 10 mais que le staff tricolore veut installer à ce poste dans les années à venir. Pour les deux places au centre, Gaël Fickou, Wesley Fofana, Sofiane Guitoune et Virimi Vakatawa, qui a profité du forfait de Geoffrey Doumayrou pendant la préparation, seront en balance même si, comme il l’a fait contre l’Italie, Jacques Brunel ne s’interdira pas d’utiliser ces joueurs à d’autres postes, comme Gaël Fickou à l’aile, afin de gérer au mieux ses joueurs face à l’enchaînement des matchs, et surtout les matchs face aux Etats-Unis et aux Tonga, qui seront espacés de seulement quatre jours. A ces quatre joueurs s’ajoutent seulement trois ailiers que sont Yoann Huget ainsi que les nouveaux Damian Penaud et Alivereti Raka. Maxime Médard et Thomas Ramos se partageront les responsabilités à l’arrière. Ce groupe de 31 joueurs a une montagne à gravir et n’aura pas le temps de gamberger lors de son entrée en lice face à l’Argentine.

France Rugby Le groupe de 31 joueurs retenus par Jacques Brunel pour la Coupe du Monde
Première ligne : Cyril Baille, Demba Bamba, Camille Chat, Guilhem Guirado, Jefferson Poirot, Peato Mauvaka, Emerick Setiano, Rabah Slimani

Deuxième ligne : Paul Gabrillagues, Bernard Le Roux, Sébastien Vahaamahina

Troisième ligne : Grégory Alldritt, Yacouba Camara, Arthur Iturria, Wenceslas Lauret, Charles Ollivon, Louis Picamoles

Demis de mêlée : Antoine Dupont, Maxime Machenaud, Baptiste Serin

Demis d’ouverture : Camille Lopez, Romain Ntamack

Trois-quarts centre : Gaël Fickou, Wesley Fofana, Sofiane Guitoune, Virimi Vakatawa

Ailiers : Yoann Huget, Damian Penaud, Alivereti Raka

Arrières : Maxime Médard, Thomas Ramos

Vos réactions doivent respecter nos CGU.