Test match : L’Irlande humiliée par l’Angleterre

Dans un match à sens unique sur la pelouse de Twickenham, l'Irlande a pris une leçon de rugby face à l'Angleterre.

L’Angleterre explose l’Irlande ! Ce samedi, dans une rencontre de gala pour un nouveau test-match entre formations britanniques, les Anglais n’ont fait qu’une bouchée de bien pâles Irlandais (57-15). Une humiliation en bonne et due forme après une prestation XXL des coéquipiers de Joe Cokanasiga. Du suspense, il n’y en a jamais eu dans cette rencontre. Dans un Twickenham chauffé à blanc, les hommes d’Eddie Jones ont attaqué la rencontre tambour battant. Pourtant, ce sont bien les Irlandais, par l’intermédiaire de Jordan Larmour, qui ont inscrit le premier essai du match. Mais la révolte des Anglais a été cinglante : trois essais marqués par Cokanasiga (13eme), Eliott Daly (29eme) et Manu Tuilagi (36eme) ont permis aux locaux d’être largement en tête à la pause.

Des trois-quarts en grande forme




Si l’on connaît la puissance du pack anglais et la qualité intrinsèque de leurs avants, les trois-quarts des sujets de Sa Majesté ont démontré l’étendue de leur talent ce samedi. Décalé au poste de centre, Owen Farrell s’est régalé et son association avec le puissant Tuilagi a fait des étincelles. Deux joueurs aux antipodes en matière de style de jeu mais totalement complémentaire, permettant à l’Angleterre de multiplier les combinaisons. Ensuite, que dire ensuite de la performance de Cokanasiga ? Le jeune ailier (21 ans, 3 sélections) a fait l’étalage de sa palette technique. Appuis dévastateurs, pointe de vitesse ahurissante, le joueur de Bath a régalé, inscrivant un doublé (13eme et 65eme). Entre-temps, les avants du XV de la Rose avaient déjà enfoncé le clou (Maro Itoje à la 45eme, George Kruis à la 53eme et Thomas Curry à la 57eme). La réalisation de Bundee Aki (73eme) est anecdotique d’autant que Luke Cowan-Dickie, le talonneur remplaçant de l’Angleterre, a profité d’une offrande de la défense irlandaise pour inscrire le huitième essai anglais (78eme). L’Angleterre frappe un grand coup, tout en marquant les esprits et en s’affirmant comme l’un des favoris lors du prochain Mondial.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.

Liens commerciaux