Test-match : L’Irlande bat encore le pays de Galles, la Nouvelle-Zélande lamine le Tonga, l’Australie domine les Samoa

Pour son dernier match de préparation, la Nouvelle-Zélande a écrasé le Tonga sur le score de 92-7, avec quatorze essais inscrits. L'Argentine a quant à elle battu une équipe de Sydney sur le score de 74-0.

La Nouvelle-Zélande pouvait difficilement faire mieux pour son dernier match de préparation avant d’aller défendre son titre mondial au Japon. Les All Blacks, dans leur antre de Hamilton, ont en effet ridiculisé le Tonga : 92-7 avec quatorze essais inscrits, dont quatre pour George Bridge ! A la mi-temps, le score était déjà de 54-0, grâce à des essais de Sevu Reece, Ben Smith (doublé), Codie Taylor, George Bridge, Kieran Read, TJ Perenara et Ryan Crotty, et des points au pied de Beauden Barrett. George Bridge a ensuite signé un triplé en deuxième mi-temps, et Matt Todd, Ardie Savea et Ryan Cotty ont marqué également pour faire gonfler le score. Mais les Blacks ne sont pas parvenus à conserver le « clean-sheet », encaissant un essai du capitaine tongien Siale Piutau à quatre minutes de la fin. Malgré tout, les champions du monde vont arriver en pleine confiance au Japon, pour leur premier match dans deux semaines face à l’Afrique du Sud. Les Tongiens (qui figurent dans le groupe de la France) devront quant à eux en découdre avec l’Angleterre.

Quadruplé pour Delguy chez les Pumas


De son côté, l’Australie s’est montrée moins impressionnante mais est parvenue à battre les Samoa (34-15) à Sydney. Emmenés par leur capitaine David Pocock, qui disputait son dernier match à domicile avant de prendre sa retraite internationale, les Wallabies ne se sont pas toujours montrés maîtres de leur rugby, surtout en deuxième mi-temps où ils ont été tenus en échec par les Samoans (12-12). Adam Coleman (7eme), Marika Koroibete (15eme), Adam Ashley-Cooper (29eme), Lukhan Salakai-Loto (34eme) ont inscrit les essais australiens en première période, mais Bernard Foley n’en a transformé qu’un seul (22-3). Dwayne Polataivao s’est quant à lui offert un doublé (52eme et 60eme) pour remettre les Samoans dans le match (22-15), avant que Dane Haylett-Petty et Matt To’omua ne viennent corser l’addition pour l’Australie, qui affrontera les Fidji dans deux semaines à la Coupe du Monde, alors que les Samoa défieront la Russie. Une autre équipe nationale jouait à Sydney ce samedi : l’Argentine, qui affrontait l’une des nombreuses équipes de la ville, Randwick. Et les Pumas se sont largement imposés : 74-0 (33-0) avec des essais signés Cubelli, Montoya, Leguizamon, Carreras, Chaparro, Delguy (quadruplé en huit minutes !) et trois essais de pénalité. Difficile de tirer des enseignements de ce genre de rencontre, mais les Pumas ont en tout cas fait le plein d’essais avant de défier le XV de France dans deux semaines à Tokyo.

L’Irlande numéro 1 mondiale


L’Irlande abordera la Coupe du Monde avec l’étiquette de numéro 1 au classement mondial (devant la Nouvelle-Zélande, l’Angleterre, le pays de Galles, l’Australie, l’Ecosse et la France, 7eme). Une première dans l’histoire du pays et une promotion que le XV du Trèfle doit à sa nouvelle victoire face au pays de Galles, samedi à Dublin (19-10). Une semaine après leur succès face à ces mêmes Gallois à Cardiff (22-17), les Irlandais ont en effet de nouveau dominé les joueurs de Warren Gatland, cette fois à domicile. Une partie, la dernière au programme de sa préparation pré-Mondial pour l’Irlande, qui marquait le grand retour de Jonathan Sexton, absent depuis la finale du Pro 14 remportée en mai dernier avec le Leinster contre Glasgow mais titularisé samedi par Joe Schmidt lors de ce match qui a mis du temps à prendre son envol. Pour la petite histoire, ce sont toutefois les Gallois qui menaient à la pause, avec un essai de chaque côté, le Gallois Parkes ayant répondu à l’Irlandais Kearney. En seconde mi-temps, l’Irlande a tout de suite appuyé sur l’accélérateur et cela s’est traduit au tableau d’affichage, avec deux essais marqués en l’espace de sept minutes par Furlong puis Ryan. Au moment du premier essai irlandais de la seconde mi-temps, Rory Best n’était déjà plus sur le terrain. Le capitaine emblématique du XV du Trèfle disputait samedi son dernier match en équipe nationale. Le public de Dublin a accompagné sa sortie du terrain d’une vibrante ovation. Nouveau numéro 1 mondiale, l’Irlande ne sera pas pour autant le favori de la Coupe du Monde, a tenu à rappelé Schmidt après ce deuxième succès en dix jours face au pays de Galles.

Avec A.C

TEST-MATCHS
Samedi 7 septembre 2019
Nouvelle-Zélande – Tonga : 92-7
Randwick (AUS) – Argentine : 0-74
Australie – Samoa : 34-15
Irlande – Pays de Galles : 19-10

Vos réactions doivent respecter nos CGU.

Liens commerciaux