Rabiot s’explique et écorche Deschamps

La rédaction

Critiqué pour son refus d’être suppléant pour la Coupe du monde 2018, Adrien Rabiot est enfin sorti du silence. Et le milieu du PSG en profite pour égratigner Didier Deschamps.

Rabiot
Alexandre-Benalla-Bus-Bleus

Lire aussi

Benalla et la Coupe du monde, les nouvelles révélations

Benalla et la Coupe du monde, les nouvelles révélations

Il a fallu deux jours à Adrien Rabiot pour réagir à son refus d’être suppléant pour la Coupe du monde 2018. Deux jours pendant lesquels sa décision a été commentée, critiquée voire condamnée. Son silence, le milieu de terrain du PSG y a mis un terme vendredi, dans un communiqué transmis à RTL et au Monde. "Je me doutais du retentissement qu'aurait ma décision, mais je déplore d'être caricaturé comme un jeune joueur immature incapable de mesurer la portée de ses actes", écrit le joueur de 23 ans.

"Footballeur, c'est mon métier mais le football c'est d'abord ma passion. Pour me hisser au plus haut niveau, j'ai travaillé encore et encore. Tout ce que j'ai aujourd'hui, je l'ai gagné sur le terrain, ajoute-t-il. Et puis j'ai un rêve, comme tous les footballeurs, c'est jouer pour mon pays. Porter le maillot bleu est pour moi un honneur, une fierté. Gagner avec la France, gagner pour la France, est une mission." Une déclaration qui peut sembler contradictoire avec son choix de ne pas être réserviste.

"J'ai la culture France"

"Depuis l'âge de 15 ans, j'ai défendu les couleurs de la France dans toutes les catégories de jeunes, jusqu'à attendre l'équipe A, se défend-il. J'ai la culture France. Aussi, je n'autorise personne à parler en mon nom de ma relation avec l'équipe de France." C’est davantage avec Didier Deschamps que le courant ne passe pas. Ou plus. Un sélectionneur tricolore qui lui a manqué de respect en l‘écartant de la liste des 23. Selon lui, cette décision ne se justifiait nullement au vu de ses performances...

Le choix du sélectionneur à mon égard ne répond à aucune logique sportive

Adrien Rabiot

"Depuis ma première convocation en A, en tant que réserviste en mai 2016, j'ai joué avec mon club, le PSG, un grand d'Europe, 88 matches dont 13 en Ligue des champions, marqué 9 buts et j'ai été récompensé par sept trophées, rappelle-t-il. Si j'ai décidé de me retirer de la liste des suppléants, c'est que je considère que le choix du sélectionneur à mon égard ne répond à aucune logique sportive car depuis toutes ces années le message était clair, ce sont les performances qui ouvrent les portes de l'équipe de France."

"Je suis un compétiteur sans état d'âme, mais je suis aussi un homme, et à ce titre j'aurais aimé être considéré comme tel, conclut-il. Ma démarche ne vise en rien les joueurs sélectionnés. Et je remercie Monsieur Le Graët, le président de la Fédération, d'avoir souligné l'exemplarité de mon comportement en sélection ces huit dernières années. Enfin, j'assume et j'assumerai toutes les conséquences de mon choix avec le soutien de ma famille et de mes proches." Son avenir en bleu s’obscurcit très nettement.

Lire aussi

pogba-home

Pogba, des causeries qui font parler

Guy Stéphan a évoqué à son tour les prises de parole de Paul Pogba lors de la Coupe du monde en Russie.

Pogba, des causeries qui font parler
Alexandre-Benalla-Bus-Bleus

Benalla et la Coupe du monde, les nouvelles révélations

L’émission Quotidien sur TMC, sur la base de nouveaux témoignages, démontre à quel point l’ex-monsieur sécurité d’Emmanuel Macron, bien que sous le coup d’une suspension, a pu peser sur le retour en France...

Benalla et la Coupe du monde, les nouvelles révélations
Parade

Griezmann: "La parade ? On était tous déçus"

Antoine Griezmann est à son tour revenu sur le (trop court) défilé sur les Champs-Elysées, au lendemain de la finale de la Coupe du monde. "On nous a dit: 'Il faut y aller, le président nous attend'",...

Griezmann: "La parade ? On était tous déçus"
Djibril-Sidibe

Sidibé a digéré son manque de temps de jeu

Alors qu'il devait aborder le tournoi dans la peau d'un titulaire, Djibril Sidibé a finalement vécu la dernière Coupe du monde dans la peau d'un remplaçant, la faute à une blessure et à l'éclosion de...

Sidibé a digéré son manque de temps de jeu
Bleus-Finale

"Si c’était une équipe de blancs, vous ne seriez pas champions du monde"

Salman Rushdie, l’auteur des "Versets sataniques", est convaincu que la richesse des origines et le multiculturalisme de l’équipe de France a été un facteur déterminant dans le sacre mondial des Bleus...

"Si c’était une équipe de blancs, vous ne seriez pas champions du monde"
Platini-Tas

Platini: "Je n’ai pas trouvé la Coupe du monde magnifique"

Michel Platini a accordé ce mercredi une interview à L'Equipe dans laquelle il revient notamment sur la dernière Coupe du monde remportée par l'équipe de France. 

Platini: "Je n’ai pas trouvé la Coupe du monde magnifique"
Toutes les images

CDM 2018 en images

collage-flops

Le 11 des flops du Mondial

Modric-MBappe

Le 11 type de la Coupe du monde

collage

Le onze combiné de France-Croatie

Neymar

Les 29 joueurs de Ligue 1 qui disputeront les 8es de finale

Neymar

Les meilleurs buteurs de la Coupe du monde 2018

Supporteurs

Le Mondial des supporteurs

Ronaldo

Les 10 joueurs ayant le plus marqué en Coupe du monde parmi les 32 équipes  

Ramos

Les joueurs les plus capés de la Coupe du monde

Sane-2

Les 10 grands absents de la Coupe du monde

Egypte

Supporteurs en folie pour ce début de Mondial

Ronaldo

Le joueur le plus cher de chaque sélection 

Neymar

Les favoris de la Coupe du monde

collage-flops
Modric-MBappe
collage
Neymar
Neymar
Supporteurs
Ronaldo
Ramos
Sane-2
Egypte
Ronaldo
Neymar

Liens commerciaux

Publicité