Pogba explique le nouveau Pogba

La rédaction

En conférence de presse jeudi, à trois jours de la finale de la Coupe du monde contre la Croatie, Paul Pogba a notamment évoqué sa place sur le terrain et dans le groupe.

Paul-Pogba-heureux-lors-de-France-Argentine
Le-Graet-2018

Lire aussi

Le Graët dégomme lui aussi les "spécialistes"

Le Graët dégomme lui aussi les "spécialistes"

Sur sa remise en question personnelle
"Avec l’âge, tu prends plus de maturité. Jouer une 2e Coupe du monde, ce n’est pas pareil. Tu joues contre des équipes qui ont de l’expérience. Maintenant, on a un groupe, un système de jeu et tu ne peux pas faire comme si tu étais dans ton club. On défend vraiment bien ensemble. C’est vraiment un plaisir de défendre tous ensemble. On a trouvé un équilibre avec tout le monde. J’ai peut-être trouvé cet équilibre avec NG (Kanté), avec Blaise sur le côté, avec Kiki. C’est venu automatiquement, tout seul. On s’est tous bien trouvé. De jouer ensemble, de courir ensemble, d’attaquer ensemble, c’est là où on est le plus fort aussi."

Sur sa position de milieu défensif axe droit
"Je suis content d'être sur le terrain, je serai toujours déterminé, que je joue à droite ou à gauche. Contre l’Argentine, j’étais à droite par rapport à Messi, contre le Pérou, j’étais à gauche. On s’est très bien senti, avec Ngolo à gauche et moi à droite. Kiki (Mbappé) joue aussi à droite alors pour faire les attaques rapides c’est plus facile. Dès que je récupère le ballon, j’essaie de la mettre à Kiki. On a trouvé cet équilibre là alors c’est pour ça qu’on est reparti comme ça contre la Belgique."

Sur la capacité à défendre
"On le prenait mal, aujourd’hui on le prend bien. On réalise de bonnes choses. Défendre, ce n’est pas mon point fort, je ne suis pas N’Golo, mais je le fais avec plaisir. On a le même objectif et j’ai grandi sur ce point. Les autres joueurs m’aident. Même "Grizi", qui est attaquant, me dit de revenir ici, de me placer ça. Si je grandis, c’est grâce à tout le monde. Ça m’aide aussi à m’avancer."

Sur ses critiques personnelles
"On ne parle plus des buts et des passes décisives. Je fais mon rôle de milieu de terrain, il y a moins de part offensive, je joue mon rôle de milieu. Je pense que, maintenant, on me juge sur mon rôle de milieu, pas sur marquer des buts et faire des passes décisives. Contre l'Italie, j’ai été critiqué car j’ai fait mon rôle de milieu de terrain. Aujourd’hui, je fais mon rôle et je ne suis pas critiqué. C’est plutôt positif pour le groupe. Même Grizou a été critiqué pour ne pas avoir été décisif, quand il doit défendre, tu ne le critiques pas."

Sur son rôle de relais sur le terrain
"Ça vient naturellement. Je ne dirai pas patron, car on est tous des patrons. On veut tous gagner, on a le même objectif, donc il faut en passer par là aussi. Si je peux aider les joueurs un peu plus jeunes, les encourager, leur donner des conseils, je le ferai. C’est pour le groupe, ce sera toujours pour le groupe."

Sur l’influence de Patrice Evra
"Encore Tonton… Tonton Pat, ça a toujours été un exemple dans le leadership. C’est un leader né. Les conseils qu’il m’a donnés, je les applique aujourd’hui. Il m’a toujours conseillé de bonnes choses et aujourd’hui ça m’aide et ça m’a aidé."

Sur la capacité à défendre

"On le prenait mal, aujourd’hui on le prend bien. On réalise de bonnes choses. Défendre, ce n’est pas mon point fort, je ne suis pas N’Golo, mais je le fais avec plaisir. On a le même objectif et j’ai grandi sur ce point. Les autres joueurs m’aident. Même "Grizi", qui est attaquant, me dit de revenir ici, de me placer là. Si je grandis, c’est grâce à tout le monde. Ça m’aide aussi à m’avancer."

Lire aussi

Benjamin-Pavard-et-Kylian-Mbappe

La cote des Bleus a explosé !

Sacre mondial oblige, les Bleus ont vu leur valeur marchande grimper en flèche. Certains plus que d’autres…

La cote des Bleus a explosé !
Adrien-Rabiot-Bleus

Deschamps pas tendre avec Rabiot

S’il ne ferme pas la porte à un retour d’Adrien Rabiot en équipe de France, Didier Deschamps, interrogé dans les colonnes du Parisien, n’en regrette pas moins toujours la décision du milieu parisien de...

Deschamps pas tendre avec Rabiot
Benjamin-Pavard

Deschamps prévient Pavard

Parmi les grandes révélations de cette Coupe du monde, Benjamin Pavard, installé dans le couloir droit de la défense tricolore juste avant le début de la compétition, a épaté par sa sérénité. Et pour...

Deschamps prévient Pavard
Neymar

Quand Neymar s’auto-parodie (vidéo)

Conscient d’avoir quelque peu écorné son image d’icône – au Brésil notamment – lors d’une Coupe du monde qui l’a vu multiplier les exagérations sur les pelouses de Russie, Neymar s’est bien rattrapé. Plein...

Quand Neymar s’auto-parodie (vidéo)
Deschamps-Mbappe

L’avertissement de Deschamps à Mbappé

Evidemment élogieux avec Kylian Mbappé, Didier Deschamps n’en met pas moins en garde le jeune international tricolore pour son attitude à l’égard de ses adversaires.

L’avertissement de Deschamps à Mbappé
Le-Graet-2018

Le Graët dégomme lui aussi les "spécialistes"

A l’instar de Didier Deschamps, pas tendre avec Christophe Dugarry, Noël Le Graët s’en est également pris aux consultants trop critiques avec le jeu de l’équipe de France.

Le Graët dégomme lui aussi les "spécialistes"
Toutes les images

CDM 2018 en images

collage-flops

Le 11 des flops du Mondial

Modric-MBappe

Le 11 type de la Coupe du monde

collage

Le onze combiné de France-Croatie

Neymar

Les 29 joueurs de Ligue 1 qui disputeront les 8es de finale

Neymar

Les meilleurs buteurs de la Coupe du monde 2018

Supporteurs

Le Mondial des supporteurs

Ronaldo

Les 10 joueurs ayant le plus marqué en Coupe du monde parmi les 32 équipes  

Ramos

Les joueurs les plus capés de la Coupe du monde

Sane-2

Les 10 grands absents de la Coupe du monde

Egypte

Supporteurs en folie pour ce début de Mondial

Ronaldo

Le joueur le plus cher de chaque sélection 

Neymar

Les favoris de la Coupe du monde

collage-flops
Modric-MBappe
collage
Neymar
Neymar
Supporteurs
Ronaldo
Ramos
Sane-2
Egypte
Ronaldo
Neymar

Liens commerciaux

Publicité