Platini: "Je n’ai pas trouvé la Coupe du monde magnifique"

La rédaction

Michel Platini a accordé ce mercredi une interview à L'Equipe dans laquelle il revient notamment sur la dernière Coupe du monde remportée par l'équipe de France. 

Platini-Tas
Streaker-final

Lire aussi

Un streaker de la finale empoisonné ?

Un streaker de la finale empoisonné ?

Blanchi par la justice suisse, Michel Platini reste néanmoins condamné à quatre ans de suspension par la Fifa pour violation du code éthique après avoir reçu en 2011 un paiement de deux millions de francs suisses de la part de Sepp Blatter. S'il ne désespère pas de laver son honneur, l'ancien président de l'UEFA fait son retour sur la scène médiatique. C'est ainsi qu'il a accordé un entretien fleuve au journal L'Equipe, paru ce mercredi. L'ancien n°10 des Bleus y évoque notamment le sacre de l'équipe de France lors de la dernière Coupe du monde. 

Apôtre du beau jeu, "Platoche" déclare d'abord n'avoir pas été emballé par le spectacle proposé en Russie: "Je n’ai pas trouvé la Coupe du monde magnifique, loin s’en faut. En termes de qualité de jeu, la Ligue des champions est une compétition au-dessus de la Coupe du monde". L'ancien capitaine tricolore se dit néanmoins fier du deuxième sacre mondial obtenu par les Bleus: "Quand la France a gagné, j’ai donc ressenti une grande fierté. Et puis, quand je vais en Italie, je peux me moquer de mes amis italiens (non qualifiés pour la compétition)".

Le milieu de terrain français, ce n’est pas Xavi, Iniesta et Messi

Michel Platini

Sans avoir été enthousiasmé par le jeu proposé par les Bleus, au même titre qu'un Pierre Ménès par exemple, Michel Platini a néanmoins tenu à souligner le travail de Didier Deschamps: "Le milieu de terrain français, ce n’est pas Xavi, Iniesta et Messi. Mais, en Coupe du monde, tu ne cherches pas à bien jouer mais à gagner quatre matches en dix jours, ceux de la phase finale. La France a gagné parce qu’elle était la plus complète. (...) Je savais que Didier savait mieux que moi, que vous, ce qu’il allait faire. J’ai toujours eu confiance en lui. Après, évidemment, pour gagner, il faut avoir les bons joueurs, les bonnes circonstances, le bon arbitrage vidéo".

Pour l'ex-meneur de jeu de Saint-Etienne et de la Juve, DD a su faire preuve de réalisme pour l'emporter: "Au début de la compétition, tu joues pour gagner ET bien jouer, et puis, plus tu te rapproches de la fin et plus tu cherches juste à gagner ! C’est sûrement ce qui est arrivé à Didier". Heureux pour les Bleus, l'ancien sélectionneur (de 1988 à 1992) a néanmoins reconnu avoir éteint sa télévision au moment de la remise du trophée, estimant que c'est lui qui aurait dû remettre le trophée à Hugo Lloris.   

Lire aussi

Alexandre-Benalla-Bus-Bleus

Benalla et la Coupe du monde, les nouvelles révélations

L’émission Quotidien sur TMC, sur la base de nouveaux témoignages, démontre à quel point l’ex-monsieur sécurité d’Emmanuel Macron, bien que sous le coup d’une suspension, a pu peser sur le retour en France...

Benalla et la Coupe du monde, les nouvelles révélations
lloris-podium

Lloris rend un bel hommage à Deschamps

Dans un entretien accordé vendredi au journal L’Equipe, Hugo Lloris revient sur le titre de champion du monde décroché par les Bleus, cet été en Russie. Un sacre qui, selon le gardien de but tricolore,...

Lloris rend un bel hommage à Deschamps
Kante-coupe

Kanté était bien trop timide pour demander la Coupe du monde !

Coéquipier de N'Golo Kanté à Chelsea, Olivier Giroud a confirmé que le milieu de terrain des Bleus, très timide, a bien failli ne pas toucher le trophée de la Coupe du monde !

Kanté était bien trop timide pour demander la Coupe du monde !
equipedefrance-home

La France en tête, 16 ans après

Le nouveau classement Fifa consacre l'équipe de France, au sommet de la planète football pour la première fois depuis 2002. Le nouveau mode de calcul, entériné par la Fédération internationale, fait donc...

La France en tête, 16 ans après
Streaker-final

Un streaker de la finale empoisonné ?

Pyotr Verzilov, un membre des Pussy Riots qui avait envahi la pelouse moscovite lors de la finale de la Coupe de monde, aurait été victime d’un empoisonnement.

Un streaker de la finale empoisonné ?
Bleus-Finale

"Si c’était une équipe de blancs, vous ne seriez pas champions du monde"

Salman Rushdie, l’auteur des "Versets sataniques", est convaincu que la richesse des origines et le multiculturalisme de l’équipe de France a été un facteur déterminant dans le sacre mondial des Bleus...

"Si c’était une équipe de blancs, vous ne seriez pas champions du monde"
Toutes les images

CDM 2018 en images

collage-flops

Le 11 des flops du Mondial

Modric-MBappe

Le 11 type de la Coupe du monde

collage

Le onze combiné de France-Croatie

Neymar

Les 29 joueurs de Ligue 1 qui disputeront les 8es de finale

Neymar

Les meilleurs buteurs de la Coupe du monde 2018

Supporteurs

Le Mondial des supporteurs

Ronaldo

Les 10 joueurs ayant le plus marqué en Coupe du monde parmi les 32 équipes  

Ramos

Les joueurs les plus capés de la Coupe du monde

Sane-2

Les 10 grands absents de la Coupe du monde

Egypte

Supporteurs en folie pour ce début de Mondial

Ronaldo

Le joueur le plus cher de chaque sélection 

Neymar

Les favoris de la Coupe du monde

collage-flops
Modric-MBappe
collage
Neymar
Neymar
Supporteurs
Ronaldo
Ramos
Sane-2
Egypte
Ronaldo
Neymar

Liens commerciaux

Publicité