"On dirait qu’on est à un enterrement", ironise Ramos

La rédaction

Au lendemain de l’éviction de Julen Lopetegui, Sergio Ramos a tenu à dédramatiser la situation de la sélection espagnole, qui s’apprête vendredi à débuter son Mondial face au Portugal. "Il faut tourner la page", martèle-t-il.

ramos-bein
Bleus-Finale

Lire aussi

"Si c’était une équipe de blancs, vous ne seriez pas champions du monde"

"Si c’était une équipe de blancs, vous ne seriez pas champions du monde"

C’est un Sergio Ramos que l’on sait proche de Julen Lopetegui - son futur entraîneur au Real Madrid - qui s’est présenté à la presse ce jeudi, à la veille des débuts de l’Espagne en Coupe du monde, dans un match crucial face au champion d’Europe portugais. Devant une assemblée de journalistes manifestement grave, le défenseur de la Roja a tenu à dédramatiser la situation: "On dirait qu'on est à un enterrement alors que demain (vendredi) on débute une Coupe du monde !"

Le message ainsi passé, Sergio Ramos n’a pas caché que la sélection espagnole traversait une période délicate. "Ce ne sont pas des moments agréables. Mais plus tôt nous changerons de sujet, mieux ce sera pour nous tous. A titre personnel, le départ de Julen a été un moment difficile. Nous sentons que Julen fait tout de même partie de cette aventure. Il était très important. Mais l'Espagne doit être au-dessus de tout individu. Il faut tourner la page et nous avons de l’admiration pour Fernando Hierro, nous le connaissons bien."

Egalement présent lors de cette conférence de presse, le tout frais sélectionneur de la Roja ne compte pas bouleverser davantage ses troupes. "Cette équipe joue très bien au football depuis longtemps. Nous allons changer peu de choses pour jouer ces trois grandes finales qui nous attendent. La première dès demain contre le Portugal…" Suivront l’Iran puis le Maroc les 20 et 25 juin. Des matches du premier tour que Sergio Ramos entend aborder sans état d’âme aucun. "Nous, on est là pour le côté sportif et on parle sur le terrain. Notre ambition est toujours intacte. Nous espérons être à la hauteur et ce qui s’est passé ne doit pas servir d’excuse." Et le capitaine de conclure: "Il n'y a pas de fissure dans le vestiaire. Ce qui s'est passé va nous servir pour être encore plus unis. Nous pensons tous différemment, mais l'idée collective reste la même: aller chercher ce Mondial !"

Lire aussi

lloris-podium

Lloris rend un bel hommage à Deschamps

Dans un entretien accordé vendredi au journal L’Equipe, Hugo Lloris revient sur le titre de champion du monde décroché par les Bleus, cet été en Russie. Un sacre qui, selon le gardien de but tricolore,...

Lloris rend un bel hommage à Deschamps
Kante-coupe

Kanté était bien trop timide pour demander la Coupe du monde !

Coéquipier de N'Golo Kanté à Chelsea, Olivier Giroud a confirmé que le milieu de terrain des Bleus, très timide, a bien failli ne pas toucher le trophée de la Coupe du monde !

Kanté était bien trop timide pour demander la Coupe du monde !
Djibril-Sidibe

Sidibé a digéré son manque de temps de jeu

Alors qu'il devait aborder le tournoi dans la peau d'un titulaire, Djibril Sidibé a finalement vécu la dernière Coupe du monde dans la peau d'un remplaçant, la faute à une blessure et à l'éclosion de...

Sidibé a digéré son manque de temps de jeu
Bleus-Finale

"Si c’était une équipe de blancs, vous ne seriez pas champions du monde"

Salman Rushdie, l’auteur des "Versets sataniques", est convaincu que la richesse des origines et le multiculturalisme de l’équipe de France a été un facteur déterminant dans le sacre mondial des Bleus...

"Si c’était une équipe de blancs, vous ne seriez pas champions du monde"
Alexandre-Benalla-Bus-Bleus

Benalla et la Coupe du monde, les nouvelles révélations

L’émission Quotidien sur TMC, sur la base de nouveaux témoignages, démontre à quel point l’ex-monsieur sécurité d’Emmanuel Macron, bien que sous le coup d’une suspension, a pu peser sur le retour en France...

Benalla et la Coupe du monde, les nouvelles révélations
pogba-home

Pogba, des causeries qui font parler

Guy Stéphan a évoqué à son tour les prises de parole de Paul Pogba lors de la Coupe du monde en Russie.

Pogba, des causeries qui font parler
Toutes les images

CDM 2018 en images

collage-flops

Le 11 des flops du Mondial

Modric-MBappe

Le 11 type de la Coupe du monde

collage

Le onze combiné de France-Croatie

Neymar

Les 29 joueurs de Ligue 1 qui disputeront les 8es de finale

Neymar

Les meilleurs buteurs de la Coupe du monde 2018

Supporteurs

Le Mondial des supporteurs

Ronaldo

Les 10 joueurs ayant le plus marqué en Coupe du monde parmi les 32 équipes  

Ramos

Les joueurs les plus capés de la Coupe du monde

Sane-2

Les 10 grands absents de la Coupe du monde

Egypte

Supporteurs en folie pour ce début de Mondial

Ronaldo

Le joueur le plus cher de chaque sélection 

Neymar

Les favoris de la Coupe du monde

collage-flops
Modric-MBappe
collage
Neymar
Neymar
Supporteurs
Ronaldo
Ramos
Sane-2
Egypte
Ronaldo
Neymar

Liens commerciaux

Publicité