Objectif récupération pour les Bleues

Avant le quart de finale choc contre les Etats-Unis, vendredi soir à Paris, le premier objectif des joueuses de l’équipe de France est la RÉ-CU-PÉ-RA-TION.

Ça y est, elles y sont ! Au terme d’une rencontre crispante, l’équipe de France féminine a arraché son billet pour les quarts de finale de « sa » Coupe du Monde. Au Havre, les Françaises ont dominé le Brésil à l’issue de la prolongation grâce à un but décisif d’Amandine Henry. Place maintenant aux redoutables Américaines. Un quart de finale face aux Etats-Unis programmé vendredi soir à Paris au Parc des Princes.


Les Bleues ont beaucoup donné face à la Seleçao et, alors que la canicule sévit sur la France avec de l’air chaud issu du Sahara, l’objectif premier est la récupération avant le choc face aux grandes favorites de la compétition dans la touffeur parisienne (36 degrés y sont attendus en fin de semaine). Revenues à Clairefontaine lundi après-midi, les joueuses titularisées par Corinne Diacre contre le Brésil ont réalisé des séances de stretching et de cryothérapie. A l’abri des grosses chaleurs, évidemment.

Une semaine compliquée pour les organismes


« La semaine va être compliquée pour les organismes. Le staff sait que ce n’est pas le moment de les charger de travail. La récupération est d’autant plus importante que l’ossature de l’équipe est constituée de Lyonnaises qui ont beaucoup joué cette saison », confie dans Le Parisien Fabrice Bryant, ancien médecin de l’équipe de France. Les joueuses de l’OL ont en effet, encore, remporté le Championnat, la Coupe de France et la Ligue des champions durant cette saison 2018-19.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.