Messi, le Mondial "c’est maintenant ou jamais"

La rédaction

L’Argentine, finaliste de la dernière Coupe du monde, a repris sa marche en avant depuis une qualification arrachée in extremis. A mesure que le Mondial approche, l’espoir renaît autour d’un Leo Messi en fer de lance.

Leo-Messi
Kylian-Mbappe-Bleus

Lire aussi

Les Bleus ont choisi leur numéro

Les Bleus ont choisi leur numéro

La terrible désillusion de la finale de la Coupe du monde perdue face à l’Allemagne reste forte. Elle avait bien failli convaincre Leo Messi de quitter l’Albiceleste, tant la déception était forte. "Imagine si on avait été champions du monde, cela aurait tout changé… On avait été meilleurs, c’est pour ça que ça fait enrager. On aurait tranquillement pu gagner", ressasse pour Fox Sport un Messi encore touché et qui avoue ne pas avoir revu cette grosse occasion qu’il ne cadre pas. Ce n’est pas nécessaire, il l’a encore parfaitement en tête et elle a dû hanter beaucoup de ses nuits.

Mais aujourd’hui, l’heure n’est plus à regarder en arrière mais bien à l’espoir de briller lors du prochain Mondial: "On le prend toujours comme la dernière opportunité, la dernière chance. Aujourd’hui plus que jamais. Une génération va s’en aller, on le prend comme une bonne opportunité. C’est maintenant ou jamais, il n’y en aura pas d’autre… Gagner la Coupe du monde, ce serait extraordinaire." Un propos qui l’empêche pas de considérer que l’Argentine ne fait pas partie des favoris à la victoire finale. Tout du moins pas à ce jour.

Au petit jeu des pronostics, Messi ne mise guère sur l’Albiceleste. "Il y a des sélections bien meilleures: l'Espagne, l'Allemagne, le Brésil, la France... Elles sont au-dessus de nous et sont favorites", glisse-t-il. Evidemment, la rencontre face à l’Espagne, avec un groupe qu’il trouve en forme et qu’il a rejoint avec beaucoup d’envie, donnera une indication sur le niveau de performance d’une formation argentine qui vient de battre l’Italie (2-0).

En attendant, Jorge Sampaoli fait tout pour l’Albiceleste soit construite autour de son joueur fétiche. C’est sa meilleure carte à jouer, il ne s’en cache pas.

Lire aussi

Adrien-Rabiot

Dugarry détruit Rabiot

Le refus d’Adrien Rabiot de se contenter d’un rôle de suppléant avec l’équipe de France n’est évidemment pas du goût de l’ancien champion du monde.

Dugarry détruit Rabiot
Adrien-Rabiot

Les Bleus ne comprennent pas Rabiot

Le refus d’Adrien Rabiot de tenir son rôle de suppléant en vue de la Coupe du monde a clairement surpris ses coéquipiers en équipe de France.

Les Bleus ne comprennent pas Rabiot
Kylian-Mbappe-Bleus

Les Bleus ont choisi leur numéro

Les joueurs de l’équipe de France, réunis depuis mercredi à Clairefontaine, ont choisi le numéro qu’ils porteront à l’occasion de la Coupe du monde 2018, du 14 juin au 15 juillet prochains. Comme lors...

Les Bleus ont choisi leur numéro
Ousmane-Dembele

Bonne nouvelle, les blessés vont bien

Didier Deschamps s'est montré optimiste mercredi concernant Ousmane Dembélé, Benjamin Mendy et Djibril Sidibé, qui devraient tous être opérationnels pour la Coupe du monde.

Bonne nouvelle, les blessés vont bien
Age-Hareide

Le sélectionneur du Danemark allume Pogba et les Bleus !

Pas impressionné pour un sou par l’équipe de France, Age Hareide, le sélectionneur du Danemark a dénigré les troupes de Didier Deschamps, s’en prenant notamment à Paul Pogba.

Le sélectionneur du Danemark allume Pogba et les Bleus !
benjamin_mendy_france_reu

Deschamps pas inquiet pour Mendy

Si la première conférence de presse de Didier Deschamps dans le cadre de la préparation à la Coupe du monde a évidemment été vampirisée par le cas Adrien Rabiot, le sélectionneur tricolore a également...

Deschamps pas inquiet pour Mendy
Toutes les images

CDM 2018 en images

griezmanneder-home

Les défaites des Bleus au SdF

Visite-guidee-de-l-hotel-des-Bleus

Visite guidée de l'hôtel des Bleus

Laurent-Blanc

Le tirage au sort du Mondial 2018 en photos 

griezmanneder-home
Visite-guidee-de-l-hotel-des-Bleus
Laurent-Blanc

Liens commerciaux

Publicité