Mais pourquoi Deschamps a-t-il tout changé ?

La rédaction

L’équipe de France a préparé la Coupe du monde 2018 en Russie dans un nouveau système de jeu. Une formule gagnante trouvée par Didier Deschamps ?

Kylian-Mbappe-Antoine-Griezmann-et-Ousmane-Dembele
Djibril-Sidibe

Lire aussi

Sidibé a digéré son manque de temps de jeu

Sidibé a digéré son manque de temps de jeu

A l’Euro 2016, c’est à la mi-temps du 8e de finale contre l’Irlande, à Lyon, que Didier Deschamps avait basculé d’un 4-3-3 à un 4-4-2, afin de donner plus de libertés à Antoine Griezmann. Pour la Coupe du monde 2018, le sélectionneur des Bleus a changé son fusil d’épaule dès la préparation. Exit les deux systèmes utilisés en éliminatoires, place à un 4-3-1-2, un dispositif qui a été travaillé contre l’Irlande (2-0), l’Italie (3-1) et les Etats-Unis (1-1) avec plus ou moins de succès. Les trois joueurs offensifs placés dans l’axe n’ont pas réussi, par exemple, à forcer le verrou américain…

Pour quelles raisons "La Dèche" a-t-il donc instauré un nouveau schéma de jeu à deux semaines d’une si grande compétition ? "Si le coach a fait ça, c’est qu’il a estimé que ça allait apporter à l’équipe. On a une totale confiance en lui", a répliqué Kylian Mbappé, mercredi en conférence de presse à Istra. D'abord, le bloc est plus solide, puisque l'entrejeu à trois donne de l'assurance, quand le système avec deux milieux défensifs pouvait être débordé, comme contre la Colombie en mars (2–3). Et puis cela permet, aussi, à "Grizi" de rester dans une position axiale et à Mbappé de ne plus devoir défendre sur la droite.

Il nous demande d’avoir de la proximité

Du coup, offensivement, le champion du monde 98 demande à ses trois joueurs offensifs de faire la différence entre eux. "On doit être mobiles, très mobiles, car sinon, on est regroupés dans l’axe. Mais si on n’y est pas un minimum, on ne touchera pas le ballon. Il nous demande d’avoir de la proximité, de ne pas être trop loin. On a les joueurs pour évoluer en attaque rapide, on est meilleur, mais on peut jouer en attaque placée", détaille ainsi Kylian Mbappé, qui est plus bavard que son sélectionneur au sujet de la tactique employée.

L’avantage, aussi, est de pouvoir s’adapter à l’adversaire en utilisant Olivier Giroud, un avant-centre pivot, ou Ousmane Dembélé, un feu-follet. Mbappé rappelle les différents profils: "Avec Ousmane et Antoine ou avec Antoine et Olivier, c’est différent. Antoine est un peu plus meneur de jeu, il joue plus bas et sa qualité de passes nous permet de prendre la profondeur, de faire mal à l’adversaire. Oliv, lui, est un point de fixation, on s’appuie dessus". Le prodige de 19 ans précise enfin qu’il faut "s’améliorer dans le replacement" car "l’équipe ne peut pas être coupée en deux". Aux Bleus de rôder leur nouveau système. Rapidement. 

Lire aussi

Bleus-Finale

"Si c’était une équipe de blancs, vous ne seriez pas champions du monde"

Salman Rushdie, l’auteur des "Versets sataniques", est convaincu que la richesse des origines et le multiculturalisme de l’équipe de France a été un facteur déterminant dans le sacre mondial des Bleus...

"Si c’était une équipe de blancs, vous ne seriez pas champions du monde"
Platini-Tas

Platini: "Je n’ai pas trouvé la Coupe du monde magnifique"

Michel Platini a accordé ce mercredi une interview à L'Equipe dans laquelle il revient notamment sur la dernière Coupe du monde remportée par l'équipe de France. 

Platini: "Je n’ai pas trouvé la Coupe du monde magnifique"
Alexandre-Benalla-Bus-Bleus

Benalla et la Coupe du monde, les nouvelles révélations

L’émission Quotidien sur TMC, sur la base de nouveaux témoignages, démontre à quel point l’ex-monsieur sécurité d’Emmanuel Macron, bien que sous le coup d’une suspension, a pu peser sur le retour en France...

Benalla et la Coupe du monde, les nouvelles révélations
pogba-home

Pogba, des causeries qui font parler

Guy Stéphan a évoqué à son tour les prises de parole de Paul Pogba lors de la Coupe du monde en Russie.

Pogba, des causeries qui font parler
Djibril-Sidibe

Sidibé a digéré son manque de temps de jeu

Alors qu'il devait aborder le tournoi dans la peau d'un titulaire, Djibril Sidibé a finalement vécu la dernière Coupe du monde dans la peau d'un remplaçant, la faute à une blessure et à l'éclosion de...

Sidibé a digéré son manque de temps de jeu
equipedefrance-home

La France en tête, 16 ans après

Le nouveau classement Fifa consacre l'équipe de France, au sommet de la planète football pour la première fois depuis 2002. Le nouveau mode de calcul, entériné par la Fédération internationale, fait donc...

La France en tête, 16 ans après
Toutes les images

CDM 2018 en images

collage-flops

Le 11 des flops du Mondial

Modric-MBappe

Le 11 type de la Coupe du monde

collage

Le onze combiné de France-Croatie

Neymar

Les 29 joueurs de Ligue 1 qui disputeront les 8es de finale

Neymar

Les meilleurs buteurs de la Coupe du monde 2018

Supporteurs

Le Mondial des supporteurs

Ronaldo

Les 10 joueurs ayant le plus marqué en Coupe du monde parmi les 32 équipes  

Ramos

Les joueurs les plus capés de la Coupe du monde

Sane-2

Les 10 grands absents de la Coupe du monde

Egypte

Supporteurs en folie pour ce début de Mondial

Ronaldo

Le joueur le plus cher de chaque sélection 

Neymar

Les favoris de la Coupe du monde

collage-flops
Modric-MBappe
collage
Neymar
Neymar
Supporteurs
Ronaldo
Ramos
Sane-2
Egypte
Ronaldo
Neymar

Liens commerciaux

Publicité