Les Bleues débutent par un carton contre la Corée du Sud

L'équipe de France a ouvert la Coupe du Monde féminine par un succès autoritaire contre la Corée du Sud vendredi (4-0), dans un match qui était scellé à la pause. Un départ idéal pour les Bleues dans la compétition.

Le debrief
Les Bleues avaient certainement rêvé plus d’une fois de ce moment depuis quatre ans. La réalité s’est révélée à la hauteur de leurs attentes. Dans un Parc des Princes plein à craquer et bouillant malgré la froideur du vent, l’équipe de France a facilement dominé la Corée du Sud vendredi en ouverture de la Coupe du Monde (4-0). Les joueuses de Corinne Diacre ont plié le match avant même la mi-temps, grâce à notamment à un doublé de Wendie Renard, avant de gérer leur avance sans la moindre frayeur en seconde période. Elles ont déjà fait un premier pas vers les 8emes de finale, avant leur deuxième match du premier tour entre la Norvège mercredi prochain à Nice.

A la peine lors de leurs dernières sorties pour concrétiser au score leur supériorité dans le jeu, les Bleues n’ont cette fois pas connu de souci d’efficacité. Elles ont ouvert le score sur leur première occasion franche, ce qui les a libérées de la pression inhérente à un premier match à domicile. Déjà qu’elles maîtrisaient leur sujet, elles ont alors pris le dessus dans tous les secteurs sur des Sud-Coréennes dépassées lors du premier acte. 16 tirs à 0, plus de 60% de possession de belle : il n’y avait tout simplement pas photo. Les trois buts d’écart à la pause n’étaient que le reflet des débats. Et encore, l’addition aurait pu être encore plus lourde pour la 14eme nation au classement FIFA, incapable de la moindre incursion propre dans le camp adverse et de contenir les nombreux assauts des Françaises.

Les partenaires d’Amandine Henry, à l’abri de toute mauvaise surprise, ont baissé le pied après la pause. Elles n’ont pas forcé pour empiler les buts et soigner le goal-average, même s’il pourrait leur être utile plus tard dans la compétition, notamment en cas de nul contre la Norvège. Elles ne se sont quasiment plus montrées dangereuses sur le but adverse et ont même réussi à se faire peur face à des Sud-Coréennes qui n’avaient pourtant même pas tenté le moindre tir jusqu’à la 70eme minute. Mais c’est justement au moment où leurs adversaires s’enhardissaient que les Bleues en ont ajouté un quatrième. Un carton, un clean-sheet : elles ont idéalement lancé leur tournoi, et le Mondial en général. Avec l’envie que ça donne le ton pour la suite.

L’instant T :

L’équipe de France ne s’est fait peur qu’une fois dans tout le match. Endormies depuis le début de la seconde période, les Bleues ont failli le payer. Une très rare erreur de Renard a permis à G.Lee de filer seule au but. Mais l’attaquante sud-coréenne a bien trop croiser sa frappe face à Sarah Bouhhadi. La chance de son équipe de mettre du piment dans le dernier quart d’heure était passée.

Les buts
9eme minute (1-0)

D’un excellent pressing, A.Henry gratte le ballon dans les pieds de Y.Lee. Diani retrouve sa capitaine, qui déborde sur la droite et fixe la défense sud-coréenne pour centrer en retrait. Le Sommer coupe la trajectoire aux six mètres et ouvre le score d’une frappe plein axe qui franchit la ligne de but avec l’aide de la barre.

35eme minute (2-0)

Corner pour la France sur la droite. Thiney adresse un centre tendu qui trouve Renard au second poteau. Elle prend le dessus sur Hwang et sa tête piquée aux six mètres ne laisse aucune chance à M.Kim.

45eme minute+3 (3-0)

Nouveau corner pour les Bleues, sur la gauche cette fois. Majri le frappe sortant et c’est à nouveau Renard qui s’impose dans les airs au-dessus de Hwang. Sa tête croisée se loge dans le petit filet de M.Kim, scotchée sur sa ligne.

85eme minute (4-0)

Le Sommer s’en sort dans un petit espace et sert A.Henry. La capitaine des Bleues repique sur son pied droit et déclenche la frappe à l’entrée de la surface. Son tir enroulé atterrit dans le soupirail de M.Kim.

Les tops et flops des Bleues
Amandine HENRY (8)
La capitaine était et elle a répondu présent. D’entrée, elle a donné le ton par son activité et son envie d’aller de défendre en avançant. Son énorme volume à la récupération lui a permis de gratter des ballons, comme sur l’action du premier but, où elle était au départ et à la dernière passe. Buteure en fin de match pour mettre la touche finale sur sa prestation XXL.

Wendie RENARD (7)
Indéfendable pour les Sud-Coréennes sur les coups de pied arrêtés, la défenseure de Lyon en a profité pour inscrire son premier doublé avec les Bleues depuis 2013. Elle aurait même terminé avec une passe décisive sans un hors-jeu de quelques millimètres de Mbock. Impériale défensivement, jusqu’à une frayeur en fin de match sur un long ballon mal négocié. Sans conséquence.

Eugénie LE SOMMER (6)
Parfois discrète dans le jeu, la meilleure buteure en activité des Bleues reste un poison constant aux abords de la cage adverse. Son enchaînement appel-frappe d’école a mis la France sur les bons rails et l’a encore rapprochée de Marinette Pichon. C’est aussi elle qui crée le décalage sur le but d’Amandine Henry.

La feuille de match
FRANCE – COREE DU SUD : 4-0 (Coupe du Monde féminine / Groupe A)
Parc des Princes (45 261 spectateurs)

Temps frais – Pelouse excellente

Arbitre : Mme.Umpierrez (Uruguay / 4)

Buts : Le Sommer (9eme) et Renard (35eme et 45eme+3) et A.Henry (85eme) pour la France

Avertissement : Aucun
Expulsion : Aucune

France

Bouhaddi (5) – Torrent (6), Mbock (6), Renard (7), Majri (6) puis Perisset (73eme) – A.Henry (cap) (8), Bussaglia (6) – Cascarino (6) puis Gauvin (70eme), Thiney (6) puis Geyoro (86eme), Le Sommer (6) – Diani (6)

N’ont pas participé : S.Durand (g), Peyraud-Magnin (g), Tounkara, Karchaoui, Laurent, Bilbault, Asseyi, Debever, Clemaron
Sélectionneure : C.Diacre

Corée du Sud

M.Kim (5) – H.Kim (4), Hwang (3), D.Kim (4), Jang (3) – Cho (cap) (4), Y.Lee (3) puis M.Lee (69eme) – Y.Kang (3) puis C.Kang (53eme), Ji (2), G.Lee (3) – S.Jung (3) puis Yeo (86eme)

N’ont pas participé : G.Kang (g), B.Jung (g), E.Lee, Jeong, Lim, M.Lee, Moon, Shin, S.Lee, Son
Sélectionneur : D.Yoon
Vos réactions doivent respecter nos CGU.