Les Bleus décrochent leur deuxième étoile !

La rédaction

Comme en 1998, l'équipe de France s'est adjugé la Coupe du monde ce dimanche à Moscou. Cela aux dépens de la Croatie et à l'issue d'une finale complètement folle (4-2). 

2018-07/france-crop
equipedefrance-home

Lire aussi

La France en tête, 16 ans après

La France en tête, 16 ans après

Rarement une finale de Coupe du monde aura été aussi folle, aussi décousue ! Fébrilité légitime oblige, les défenses des deux sélections ultimes ont commis des largesses qu’on ne leur connaissait pas forcément depuis l’ouverture du tournoi. Un jeu de dupes qui a finalement tourné à l’avantage des Français, plus mûrs et sans doute plus frais aussi que leurs homologues croates qui disputaient là leur toute première finale internationale. Comme un aboutissement pour une sélection tricolore rajeunie, certes, mais qui jouait tout de même une finale de Championnat d’Europe il y a deux ans, déjà sous les ordres de Didier Deschamps.

Vingt ans après le sacre de ce dernier et d’une génération 98 passée à la postérité, les Bleus ont donc décroché une deuxième étoile ce dimanche à Moscou, dans un stade Loujniki plutôt acquis à la cause croate. Grâce à un but contre son camp de Mandzukic consécutif à un coup franc rentrant de Griezmann (1-0, 18e), les partenaires de Lloris ont eu tôt fait de prendre l’ascendant malgré une entame de partie difficile. Témoin cette égalisation méritoire des Croates dans la foulée, sur une bonne frappe de Perisic à l’entrée de la surface (1-1, 28e). Un simple contretemps pour les Français dans ce drôle de match…

4 buts pour Griezmann et Mbappé

Plutôt discrète dans cette phase à élimination directe après avoir fait débat maintes fois lors du premier tour, la VAR a subitement refait surface quand Perisic a touché de la main dans sa surface un corner de Griezmann. Après de longues secondes d’hésitation et un recours à la vidéo, M. Pitana, l’arbitre argentin de cette finale, désigne alors le point de penalty. Et Griezmann de transformer la sentence sans sourciller pour son quatrième but de la compétition – le troisième sur penalty (2-1, 38e). L’équipe de France, assurément, s’en tire bien à l’issue de ses 45 premières minutes. Et le meilleur est à venir…

Harassée par ses exploits passés et ses trois qualifications successives via la prolongation, la Croatie ne tarde pas à perdre pied au retour des vestiaires. Juste avant l’heure de jeu, c’est d’abord Pogba qui se fend du but du break, d’un tir déclenché des 18 mètres en deux temps, et placé hors de portée de Subasic (3-1, 59e). Puis six minutes plus tard, la pépite Mbappé déboule et allume la mèche des 20 mètres pour laisser impuissant, lui aussi, le portier de l’ASM (4-1, 65e). Le quatrième but également, dans le tournoi, du jeune Parisien. Dès lors, la gagne semble avoir choisi son camp. La boulette d’un Lloris tentant de dribbler Mandzukic dans sa surface – en vain – n’y changera rien (4-2, 69e). Pour la deuxième fois de son histoire, la France est championne du monde, et rejoint dans la légende l'Uruguay et l'Argentine. En attendant de rattraper l'Italie, l'Allemagne et le Brésil...

Lire aussi

Antoine-Griezmann-et-Kylian-Mbappe

Dans la vie des Bleus avant le Mondial (vidéo)

Sous la forme d’un zapping, la FFF dévoile la vie des joueurs de l’équipe de France lors de la préparation de la Coupe du monde.

Dans la vie des Bleus avant le Mondial (vidéo)
Mbappe-Bleus

Cette star de la NBA devenue fan de Mbappé

Sacré avec les Bleus en Russie et élu meilleur espoir de la Coupe du monde 2018, Kylian Mbappé a gagné un admirateur en NBA.

Cette star de la NBA devenue fan de Mbappé
Maillot-Bleus

Le maillot aux deux étoiles arrive…

Un mois tout pile après le sacre Mondial des Bleus, les fameux maillots tricolores aux deux étoiles s’apprêtent à déferler en magasins. Il n’y en aura cependant pas pour tout le monde…

Le maillot aux deux étoiles arrive…
Laurent-Koscielny

Koscielny n’a "rien ressenti de spécial" le 15 juillet

Victime d’une rupture du tendon d’Achille droit le 3 mai dernier, Laurent Koscielny a ainsi laissé passer le train du Mondial 2018. Avec le dénouement que l’on sait. Cruel pour celui qui a vécu l’événement...

Koscielny n’a "rien ressenti de spécial" le 15 juillet
equipedefrance-home

La France en tête, 16 ans après

Le nouveau classement Fifa consacre l'équipe de France, au sommet de la planète football pour la première fois depuis 2002. Le nouveau mode de calcul, entériné par la Fédération internationale, fait donc...

La France en tête, 16 ans après
kouratcheva-home

Les Pussy Riot n'en sortent pas

C'était la fin, lundi, de la peine de prison pour les Pussy Riot qui avaient brièvement interrompu la finale du Mondial. Mais la police est revenue les chercher dès leur sortie.

Les Pussy Riot n'en sortent pas
Toutes les images

CDM 2018 en images

collage-flops

Le 11 des flops du Mondial

Modric-MBappe

Le 11 type de la Coupe du monde

collage

Le onze combiné de France-Croatie

Neymar

Les 29 joueurs de Ligue 1 qui disputeront les 8es de finale

Neymar

Les meilleurs buteurs de la Coupe du monde 2018

Supporteurs

Le Mondial des supporteurs

Ronaldo

Les 10 joueurs ayant le plus marqué en Coupe du monde parmi les 32 équipes  

Ramos

Les joueurs les plus capés de la Coupe du monde

Sane-2

Les 10 grands absents de la Coupe du monde

Egypte

Supporteurs en folie pour ce début de Mondial

Ronaldo

Le joueur le plus cher de chaque sélection 

Neymar

Les favoris de la Coupe du monde

collage-flops
Modric-MBappe
collage
Neymar
Neymar
Supporteurs
Ronaldo
Ramos
Sane-2
Egypte
Ronaldo
Neymar

Liens commerciaux

Publicité