Ce Brésil reste inquiétant

La rédaction

Le Brésil a certes pris l'ascendant sur le Costa Rica (2-0) ce vendredi après-midi lors de la 2e journée du groupe E de la Coupe du monde, mais la prestation de Neymar et consorts laisse planer de nombreuses interrogations.

2018-06/neymar-reuters
Deschamps-Clairefontaine

Lire aussi

Deschamps évoque sa fameuse ch…ance

Deschamps évoque sa fameuse ch…ance

Ce Brésil était apparu tellement équilibré et solide au cours de la préparation... La prestation livrée contre la Suisse dimanche dernier lors de la première journée du groupe E (1-1) avait donc été particulièrement décevante, une réaction de Neymar et consorts était attendue en retour ce vendredi après-midi, au détriment du Costa Rica lors de la 2e levée de la phase de poules. Vaillants et courageux face à des Brésiliens peu inspirés, Los Ticos ont finalement cédé dans les derniers instants de la partie (2-0) et sont éliminés.

Evidemment, on pourrait rendre hommage à la prestation d'ensemble des Costariciens, décidés à défendre bec et ongles face à l'un des favoris de cette Coupe du monde, pour aller chercher au moins un point après un premier revers contre la Serbie (1-0). Et pourquoi ne pas aller jusqu'à rêver d'un hold-up ? Surtout que, si domination brésilienne il y a bel et bien, celle-ci est pour le moins stérile. Pour preuve, les coéquipiers du Parisien Thiago Silva terminent le premier acte avec un seul tir cadré à leur crédit, alors que Neymar, Gabriel Jesus, Philippe Coutinho et Willian sont sur le terrain. Mais au cours de ces 45 premières minutes, l'inspiration n'est pas brésilienne. Et ça manque de mouvement, de déplacements, de créativité, de changements de rythme... Le Blue de Chelsea en fait les frais au retour des vestiaires, pour laisser entrer Douglas Costa.

Et en deuxième période, ça ira de mieux en mieux pour les Brésiliens, même si la star reste décevante. Neymar n'est pas à la hauteur de l'événement, comme ce fut le cas face aux Suisses cinq jours plus tôt. Victime il est vrai d'une surveillance très physique de ses adversaires directs, l'ancien Blaugrana passe plus de temps à réclamer et à râler auprès du corps arbitral plutôt que d'étaler son talent. Il se voit même refuser un penalty grâce à l'intervention de la VAR (79e). Mais Keylor Navas, irréprochable jusqu'alors, finira par craquer, suite à une action un peu confuse conclue par Philippe Coutinho (1-0, 90e+1). Les dernières forces de Johnny Acosta et consorts les abandonne, ce qui permet à Neymar de conclure devant le but vide, mis sur orbite par Douglas Costa (2-0, 90e+7). Le Costa Rica, quart de finaliste il y a quatre ans, quitte la compétition, alors que la Seleçao a fait un grand pas vers les huitièmes avant de retrouver la Serbie jeudi prochain.

Lire aussi

Deschamps-Clairefontaine

Deschamps évoque sa fameuse ch…ance

Ainsi donc les Bleus auraient décroché leur deuxième étoile grâce à la chance de leur sélectionneur Didier Deschamps, la fameuse "chatte à Dédé". L’intéressé revient sur cette thèse avec le sourire.

Deschamps évoque sa fameuse ch…ance
Stephan-Kante-Deschamps

Deschamps: ''C'est terrible pour Kanté''

N'Golo Kanté a loupé un match lors de la Coupe du monde en Russie, un seul: la finale contre la Croatie dimanche dernier au stade Loujniki de Moscou, gagnée par les Bleus (4-2). Le milieu de terrain a...

Deschamps: ''C'est terrible pour Kanté''
Clement-Turpin-Luis-Suarez

Comment Turpin a échappé au mordant Suarez

Dans une vidéo publiée sur le site de la Fédération française de football (FFF), Clément Turpin, seul arbitre international français à officier au Mondial, raconte notamment comment Edinson Cavani l'a...

Comment Turpin a échappé au mordant Suarez
Mathieu-Debuchy

Debuchy ne comprend pas forcément les choix de Deschamps

Alors que le forfait de Djibril Sidibé pour la Coupe du monde avait un temps été évoqué, Mathieu Debuchy a cru pouvoir faire partie de l'aventure des Bleus en Russie. Mais le défenseur de l'AS Saint-Etienne...

Debuchy ne comprend pas forcément les choix de Deschamps
France-98

Deschamps: "Des jaloux et des aigris, il y en a toujours eus…"

Depuis l’Euro 2016, Didier Deschamps ne prête plus attention aux médias. Ce qui ne l’empêche pas de régler ses comptes avec ses détracteurs ce samedi dans les pages de L’Equipe.

Deschamps: "Des jaloux et des aigris, il y en a toujours eus…"
Kylian-Mbappe

Et Mbappé était blessé !

Le petit prodige de la France s'était bloqué trois vertèbres (!) à la veille de la demi-finale du Mondial russe contre la Belgique.

Et Mbappé était blessé !
Toutes les images

CDM 2018 en images

collage-flops

Le 11 des flops du Mondial

Modric-MBappe

Le 11 type de la Coupe du monde

collage

Le onze combiné de France-Croatie

Neymar

Les 29 joueurs de Ligue 1 qui disputeront les 8es de finale

Neymar

Les meilleurs buteurs de la Coupe du monde 2018

Supporteurs

Le Mondial des supporteurs

Ronaldo

Les 10 joueurs ayant le plus marqué en Coupe du monde parmi les 32 équipes  

Ramos

Les joueurs les plus capés de la Coupe du monde

Sane-2

Les 10 grands absents de la Coupe du monde

Egypte

Supporteurs en folie pour ce début de Mondial

Ronaldo

Le joueur le plus cher de chaque sélection 

Neymar

Les favoris de la Coupe du monde

collage-flops
Modric-MBappe
collage
Neymar
Neymar
Supporteurs
Ronaldo
Ramos
Sane-2
Egypte
Ronaldo
Neymar

Liens commerciaux

Publicité