La célébration de Marta pour l’égalité hommes-femmes

Auteure de son 16eme but dans un Mondial et égalisant le record de Miroslav Klose, Marta a fêté son but en réclamant l’égalité entre les hommes et les femmes.



En ouvrant le score en première période sur penalty, Marta pensait avoir mis le Brésil sur les bons rails pour une deuxième victoire de suite dans la Coupe du Monde féminine 2019. Pourtant malgré deux buts d’avance, la Seleçao a vu l’Australie réaliser une remontada et s’imposer (3-2). Malgré tout Marta est entrée dans le livre des records avec une 16eme réalisation dans un Mondial et rejoint son homologue masculin Miroslav Klose. Seulement la célébration de la Brésilienne a retenu l’attention jeudi à Montpellier. Après avoir trompé Williams, la joueuse d’Orlando Pride a montré sa chaussure où était représenté le signe « égal » à la place habituelle de l’équipementier. Pourquoi ?



Tout simplement parce que celle qui a été élue six fois meilleure joueuse de l’année FIFA refuse d’être sous la bannière Nike ou Adidas car elle ne veut pas être moins rémunérée qu’un garçon. Un combat qu’elle n’est pas la seule à mener ces derniers temps dans le football féminin. La sélection des Etats-Unis a choisi d’attaquer en justice la Fédération US pour dénoncer la différence de traitement avec leurs compatriotes masculins. Même chose pour Ada Hegerberg qui a tout bonnement tiré un trait sur la Coupe du Monde et sur la sélection norvégienne depuis 2017 après avoir reproché le manque de moyens mis à disposition par la fédération.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.