La Roja au petit trot

La rédaction

A l'instar du Portugal face au Maroc, l'Espagne a dû batailler pour venir à bout de l'Iran, ce mercredi à Kazan, dans le cadre de la 2e journée de la phase de poules du Mondial 2018 (1-0). 

2018-06/diego-costa-crop
France-98

Lire aussi

Deschamps: "Des jaloux et des aigris, il y en a toujours eus…"

Deschamps: "Des jaloux et des aigris, il y en a toujours eus…"

A l’image d’un Portugal apparu poussif ce mercredi après-midi pour venir à bout du Maroc sur un but de l’incontournable Ronaldo (1-0), l’Espagne a eu bien du mal à imposer sa supériorité supposée à l’Iran, dans la soirée, du côté de Kazan. C’est sur la plus petite des marges également que la Roja a fait la différence, au forceps, non sans essuyer du reste quelques sueurs froides en seconde période (1-0), comme sur ce but logiquement refusé aux Iraniens après un recours à la VAR (62e). Une victoire certes suffisante pour rejoindre la Selecçao aux commandes du groupe B mais sans certitude aucune de qualification.

Pour parvenir à ses fins, la sélection d’un Fernando Hierro parachuté dans ce Mondial à la veille de l’entrée en lice des Espagnols face aux Portugais (3-3) – limogeage de Julen Lopetegui oblige – a dû s’en remettre à son buteur maison Diego Costa, auteur d’un doublé face aux Lusitaniens et opportuniste ce soir encore pour faire trembler les filets adverses d’un contre relativement heureux (1-0, 54e). Et l’intéressé de soigner ainsi sa réputation de redoutable finisseur, lui qui peut se targuer d’avoir mis au fond chacun de ses trois tirs cadrés en Coupe du monde selon les stats Opta.

"J’ai eu un peu de chance", avouera après coup l’attaquant de l’Atletico, sollicité sur l’antenne de beIN Sports. "On a joué contre une équipe dure et bien préparée, une équipe qui savait comment nous poser des problèmes, dixit Hierro. Tous les matches sont difficiles en Coupe du monde, on le sait, et on veut bien sûr s’améliorer sur plein de choses mais je suis satisfait des efforts fournis par les joueurs ce soir. Je suis fier d’eux." Reste que le sésame pour les huitièmes de finale n’est pas encore acquis. Loin s’en faut. Au vu du niveau de jeu affiché par la Roja depuis le début de la compétition, le Maroc, plutôt convaincant ce jour contre le Portugal malgré la défaite, pourrait bien jouer les trouble-fête lundi prochain. Même chose pour l’Iran, qui face aux champions d’Europe jouera également sa qualification lors de la dernière levée de la phase de poules.     

Lire aussi

Paul-Pogba

"Pogba peut être au-dessus des étoiles", et c’est Ibra qui le dit !

Déjà mis sous pression par José Mourinho, qui attend de lui qu’il évolue désormais avec Man Utd au niveau qui a été le sien durant le Mondial, Paul Pogba est encensé par son ancien coéquipier Zlatan Ibrahimovic,...

"Pogba peut être au-dessus des étoiles", et c’est Ibra qui le dit !
France-98

Deschamps: "Des jaloux et des aigris, il y en a toujours eus…"

Depuis l’Euro 2016, Didier Deschamps ne prête plus attention aux médias. Ce qui ne l’empêche pas de régler ses comptes avec ses détracteurs ce samedi dans les pages de L’Equipe.

Deschamps: "Des jaloux et des aigris, il y en a toujours eus…"
Deschamps-Clairefontaine

Deschamps évoque sa fameuse ch…ance

Ainsi donc les Bleus auraient décroché leur deuxième étoile grâce à la chance de leur sélectionneur Didier Deschamps, la fameuse "chatte à Dédé". L’intéressé revient sur cette thèse avec le sourire.

Deschamps évoque sa fameuse ch…ance
Pogba-France-Uruguay

Ballon d’or: Et pourquoi pas Pogba ?

Antoine Griezmann, Raphaël Varane, Kylian Mbappé… Tous méritent potentiellement le Ballon d’or selon Didier Deschamps. Un sélectionneur de champions du monde qui voit bien Paul Pogba également dans ce...

Ballon d’or: Et pourquoi pas Pogba ?
Kylian-Mbappe

Et Mbappé était blessé !

Le petit prodige de la France s'était bloqué trois vertèbres (!) à la veille de la demi-finale du Mondial russe contre la Belgique.

Et Mbappé était blessé !
Clement-Turpin-Luis-Suarez

Comment Turpin a échappé au mordant Suarez

Dans une vidéo publiée sur le site de la Fédération française de football (FFF), Clément Turpin, seul arbitre international français à officier au Mondial, raconte notamment comment Edinson Cavani l'a...

Comment Turpin a échappé au mordant Suarez
Toutes les images

CDM 2018 en images

collage-flops

Le 11 des flops du Mondial

Modric-MBappe

Le 11 type de la Coupe du monde

collage

Le onze combiné de France-Croatie

Neymar

Les 29 joueurs de Ligue 1 qui disputeront les 8es de finale

Neymar

Les meilleurs buteurs de la Coupe du monde 2018

Supporteurs

Le Mondial des supporteurs

Ronaldo

Les 10 joueurs ayant le plus marqué en Coupe du monde parmi les 32 équipes  

Ramos

Les joueurs les plus capés de la Coupe du monde

Sane-2

Les 10 grands absents de la Coupe du monde

Egypte

Supporteurs en folie pour ce début de Mondial

Ronaldo

Le joueur le plus cher de chaque sélection 

Neymar

Les favoris de la Coupe du monde

collage-flops
Modric-MBappe
collage
Neymar
Neymar
Supporteurs
Ronaldo
Ramos
Sane-2
Egypte
Ronaldo
Neymar

Liens commerciaux

Publicité