Les Anglais haussent le ton

La rédaction

L'Angleterre n'y est pas allée par quatre chemins dimanche, devant le Panama. Harry Kane, auteur d'un triplé, et ses partenaires ont giflé leurs adversaires 6-1 (deuxième journée de la Coupe du monde 2018, groupe G).

2018-06/kane-orange
Bleus-Finale

Lire aussi

"Si c’était une équipe de blancs, vous ne seriez pas champions du monde"

"Si c’était une équipe de blancs, vous ne seriez pas champions du monde"

Ennuyeuse, cette Angleterre ? Les Three Lions étaient passés par un trou de souris lundi contre la Tunisie (2-1) et méritaient ces doutes. Et paradoxalement, même après ce 6-1 contre le Panama, on ne peut pas se montrer dithyrambiques sur la qualité de jeu des hommes de Gareth Southgate. Si ceux-ci ont été d’une maîtrise totale, ils le doivent aussi à une sacrée réussite. Tout est rentré, absolument tout, à faire évidemment pâlir d’envie le Brésil, l’Allemagne ou l’Espagne (pour ne citer qu’eux) qui ont galéré – voire pire encore - face à d’autres équipes recroquevillées sur leur but.

Harry Kane prend seul la tête du classement des buteurs de cette Coupe du monde 2018, avec cinq réalisations. Concernant son triplé du jour, deux buts ont été marqués sur penalty, et le troisième d’une déviation totalement involontaire du talon… Tout le monde a pu finir ce match très content, même si les Panaméens auraient sans doute préféré éviter une valise. Mais à 6-0 contre eux, ils ont réussi à sauver l’honneur dans le dernier quart d’heure. En étant parvenus à vite ouvrir le score, puis surtout à mener 5-0 à la mi-temps, les Anglais se sont donc permis d’éviter un remake de la Tunisie.

C’est John Stones qui a débloqué la situation de la tête (1-0, 8e), avant de doubler son compteur personnel pour le 4-0 à la 40e minute. Dans l’intervalle, Kane avait transformé son premier penalty pour le 2-0 à la 22e, puis Jesse Lingard avait réussi un des seuls vrais beaux gestes de la rencontre amenant le 3-0, à la 36e minute. Juste avant le repos, un deuxième penalty de Kane faisait craindre le pire pour le Panama (5-0, 45e+1). Mais il y a donc eu 1-1 lors de la seconde période, avec ce dernier but de Kane (6-0, 62e) et donc ce but de Baloy en faveur des Panaméens (6-1, 78e).

En cas de match nul jeudi, entre la Belgique et l’Angleterre, c’est le fair-play qui déterminera le premier et le deuxième (les deux équipes sont qualifiées avec six points). En effet, les deux sélections en sont chacune à huit buts marqués et deux encaissés. Ce sont donc les cartons qui peuvent décider, avec une pondération en fonction de la gravité des sanctions (du carton jaune au carton rouge direct après un premier jaune, en passant par les deux avertissements ou le simple rouge direct). Pour le moment, les Anglais ont l’avantage: un seul carton jaune en deux matches, contre trois côté belge.

Lire aussi

Bleus-Finale

"Si c’était une équipe de blancs, vous ne seriez pas champions du monde"

Salman Rushdie, l’auteur des "Versets sataniques", est convaincu que la richesse des origines et le multiculturalisme de l’équipe de France a été un facteur déterminant dans le sacre mondial des Bleus...

"Si c’était une équipe de blancs, vous ne seriez pas champions du monde"
lloris-podium

Lloris rend un bel hommage à Deschamps

Dans un entretien accordé vendredi au journal L’Equipe, Hugo Lloris revient sur le titre de champion du monde décroché par les Bleus, cet été en Russie. Un sacre qui, selon le gardien de but tricolore,...

Lloris rend un bel hommage à Deschamps
Streaker-final

Un streaker de la finale empoisonné ?

Pyotr Verzilov, un membre des Pussy Riots qui avait envahi la pelouse moscovite lors de la finale de la Coupe de monde, aurait été victime d’un empoisonnement.

Un streaker de la finale empoisonné ?
Djibril-Sidibe

Sidibé a digéré son manque de temps de jeu

Alors qu'il devait aborder le tournoi dans la peau d'un titulaire, Djibril Sidibé a finalement vécu la dernière Coupe du monde dans la peau d'un remplaçant, la faute à une blessure et à l'éclosion de...

Sidibé a digéré son manque de temps de jeu
Parade

Griezmann: "La parade ? On était tous déçus"

Antoine Griezmann est à son tour revenu sur le (trop court) défilé sur les Champs-Elysées, au lendemain de la finale de la Coupe du monde. "On nous a dit: 'Il faut y aller, le président nous attend'",...

Griezmann: "La parade ? On était tous déçus"
Alexandre-Benalla-Bus-Bleus

Benalla et la Coupe du monde, les nouvelles révélations

L’émission Quotidien sur TMC, sur la base de nouveaux témoignages, démontre à quel point l’ex-monsieur sécurité d’Emmanuel Macron, bien que sous le coup d’une suspension, a pu peser sur le retour en France...

Benalla et la Coupe du monde, les nouvelles révélations
Toutes les images

CDM 2018 en images

collage-flops

Le 11 des flops du Mondial

Modric-MBappe

Le 11 type de la Coupe du monde

collage

Le onze combiné de France-Croatie

Neymar

Les 29 joueurs de Ligue 1 qui disputeront les 8es de finale

Neymar

Les meilleurs buteurs de la Coupe du monde 2018

Supporteurs

Le Mondial des supporteurs

Ronaldo

Les 10 joueurs ayant le plus marqué en Coupe du monde parmi les 32 équipes  

Ramos

Les joueurs les plus capés de la Coupe du monde

Sane-2

Les 10 grands absents de la Coupe du monde

Egypte

Supporteurs en folie pour ce début de Mondial

Ronaldo

Le joueur le plus cher de chaque sélection 

Neymar

Les favoris de la Coupe du monde

collage-flops
Modric-MBappe
collage
Neymar
Neymar
Supporteurs
Ronaldo
Ramos
Sane-2
Egypte
Ronaldo
Neymar

Liens commerciaux

Publicité