Japon : Leitch et Joseph fiers du travail accompli

En conférence de presse, Michael Leitch, le capitaine du Japon, et Jamie Joseph, le sélectionneur, ont fait le bilan après l'élimination des Brave Blossoms en quart de finale de leur Coupe du monde par l'Afrique du Sud (26-3).


Auteur d’un superbe parcours jusque-là, le Japon n’a rien pu faire dimanche à Tokyo contre l’Afrique du Sud (3-26) et a rendu les armes. Pour autant, la performance historique des Brave Blossoms restera l’un des moments forts de ce Mondial 2019. « Je suis fier d’être le capitaine de cette équipe. Depuis 2011, nous avons fait de l’excellent travail. Je suis très heureux que nous ayons atteint les quarts de finale. Les supporters de rugby au Japon sont de plus en plus nombreux. Nous espérons continuer à offrir du beau jeu à nos fans », a confié Michael Leitch, le 3eme ligne nippon.

Le Japon se met à rêver pour 2023

« L’équipe a travaillé incroyablement dur ces trois dernières années. Cette année, nous avons travaillé encore plus dur que par le passé. Cela nous met dans une très bonne position pour atteindre notre objectif, à savoir être dans le top 5 de cette Coupe du monde », a pour sa part expliqué Jamie Joseph, le sélectionneur des Brave Blossoms. D’ores et déjà qualifié pour le Mondial 2023, qui aura lieu en France, le Japon rêve déjà de rééditer pareille performance dans quatre ans, voire même de rejoindre le dernier carré.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.