Japon : Le maillot bientôt en rupture de stock

Le maillot du Japon est victime du succès des « Brave Blossoms » dans cette Coupe du Monde de rugby. A tel point qu'une rupture de stock commence à être envisagée dans le pays hôte.

Pays organisateur de la Coupe du monde de rugby 2019, le Japon est en train de créer la sensation. Les « Brave Blossoms » réalisent une superbe campagne de poules avec notamment une surprenante victoire contre l’Irlande (19-12). Les Japonais peuvent se qualifier pour les quarts de finale du Mondial, une première dans leur histoire. Et l’engouement populaire dans le pays est si fort que les maillots s’écoulent à grande vitesse. Seulement deux semaines après le début du Mondial, les maillots de la sélection nippone sont écoulés à 90%. A l’instar du public japonais, les étrangers se jettent sur les maillots. Interrogé par l’AFP, Danny Robinson, le directeur du magasin géré par la société Legends International, déclare : « Tout le monde aime les maillots japonais, beaucoup plus que ce que nous avions anticipé. Il n’y a pas que les Japonais qui achètent les maillots, 50% des acheteurs sont étrangers ».

Le passage du typhon Faxai en septembre n’a pas arrangé la situation. En s’abattant sur Tokyo, la tempête tropicale a provoqué une coupure de courant générale dans la préfecture de Chiba, où se trouve l’entrepôt qui stocke les produits dérivés de la compétition. « Au début, il fallait chercher les produits sur place avec des lampes de poches » ajoute M.Robinson. Dans ses prévisions, Canterbury, l’équipementier de la sélection japonaise, avait prévu d’écouler 200 000 maillots, visiblement pas assez…

Vos réactions doivent respecter nos CGU.