Et Waddle a craqué en direct…

La rédaction

Comme tout un pays, les anciennes gloires de la sélection anglaise savourent la qualification des Three Lions pour le dernier carré de la Coupe du monde. Chris Waddle n’a pu retenir ses larmes sur la BBC.

Chris-Waddle
Platini-Tas

Lire aussi

Platini: "Je n’ai pas trouvé la Coupe du monde magnifique"

Platini: "Je n’ai pas trouvé la Coupe du monde magnifique"

La liesse. Dans tout le pays. L’Angleterre a basculé dans une autre dimension samedi à la faveur de la qualification sans trembler des joueurs de Gareth Southgate pour les demi-finales du Mondial face à la Suède (2-0). Une effervescence à laquelle les anciens internationaux, pour la plupart reconvertis en tant que consultants, n’échappent pas, 28 ans après la dernière apparition de la sélection à ce stade de la compétition lors de l’édition 1990 en Italie (*).

Il y a le très médiatique David Beckham qui n’a besoin que des réseaux sociaux pour relayer le désormais incontournable : "It’s coming home !", hymne désormais repris dans tout le royaume et qui fait notamment référence au retour tant attendu du trophée suprême dans le pays qui a vu naître le soccer et n’a décroché à ce jour qu’une seule étoile à domicile en 1966. Et puis il y a les autres, les Shearer, Ferdinand et autre Waddle.

Pickford et Maguire plébiscités

Le serial buteur Alan Shearer, qui a martyrisé à la chaîne des gardiens incapables de s’imposer en équipe nationale, sait sans doute particulièrement apprécier la nouvelle performance XXL d’un Jordan Pickford face aux Suédois: "Chaque joueur a fait sa part, mais Pickford a été exceptionnel dans le but quand il a eu à le faire, quand ils (les Suédois) ont pris d’assaut notre défense." Rio Ferdinand est, lui, sous le charme d’Harry Maguire, "l’homme-montagne", comme il le qualifie, auteur du huitième but anglais inscrit sur coups de pied arrêtés sur un total de onze réalisations en Russie: "Harry mérite une mention spéciale parce que, dans les deux surfaces, il a été immense, apprécie l’ancien Mancunien, qui savait aussi se montrer dissuasif sur un terrain à son époque. Contre la Suède, il est devenu un membre à part entière de l’équipe qui est aujourd’hui indispensable."   

Je ne peux pas croire que je vais être le témoin de ça

Chris Waddle (ex-attaquant de l'Angleterre)

Mais la palme de l’émotion revient sans aucun doute à Chris Waddle. Parce qu’il faisait sans doute partie de la dernière équipe anglaise qualifiée pour une demi-finale de Coupe du monde en 1990, mais aussi qu’il ne pensait peut-être pas revoir l’Angleterre à pareille fête de son vivant, l’ancien Marseillais n’a pu retenir ses larmes à l’antenne de Radio 5 live sur la BBC: "C’est incroyable, a-t-il bredouillé, la voix chevrotante. Je ne peux pas croire que je vais être le témoin de ça. C’est vraiment beaucoup d’émotion actuellement…" « Magic Chris » n’en dira pas plus: l’Angleterre est sur un nuage.    
-------------------------------------------------------------------
(*) L’Angleterre, emmenée à l’époque par les Shilton, Wright, Gascoigne et autre Lineker, est éliminée aux portes de la finale par l’Allemagne victorieuse aux tirs au but (1-1, 4 t.a.b. à 3).          

Lire aussi

Parade

Griezmann: "La parade ? On était tous déçus"

Antoine Griezmann est à son tour revenu sur le (trop court) défilé sur les Champs-Elysées, au lendemain de la finale de la Coupe du monde. "On nous a dit: 'Il faut y aller, le président nous attend'",...

Griezmann: "La parade ? On était tous déçus"
Djibril-Sidibe

Sidibé a digéré son manque de temps de jeu

Alors qu'il devait aborder le tournoi dans la peau d'un titulaire, Djibril Sidibé a finalement vécu la dernière Coupe du monde dans la peau d'un remplaçant, la faute à une blessure et à l'éclosion de...

Sidibé a digéré son manque de temps de jeu
equipedefrance-home

La France en tête, 16 ans après

Le nouveau classement Fifa consacre l'équipe de France, au sommet de la planète football pour la première fois depuis 2002. Le nouveau mode de calcul, entériné par la Fédération internationale, fait donc...

La France en tête, 16 ans après
Streaker-final

Un streaker de la finale empoisonné ?

Pyotr Verzilov, un membre des Pussy Riots qui avait envahi la pelouse moscovite lors de la finale de la Coupe de monde, aurait été victime d’un empoisonnement.

Un streaker de la finale empoisonné ?
Alexandre-Benalla-Bus-Bleus

Benalla et la Coupe du monde, les nouvelles révélations

L’émission Quotidien sur TMC, sur la base de nouveaux témoignages, démontre à quel point l’ex-monsieur sécurité d’Emmanuel Macron, bien que sous le coup d’une suspension, a pu peser sur le retour en France...

Benalla et la Coupe du monde, les nouvelles révélations
Platini-Tas

Platini: "Je n’ai pas trouvé la Coupe du monde magnifique"

Michel Platini a accordé ce mercredi une interview à L'Equipe dans laquelle il revient notamment sur la dernière Coupe du monde remportée par l'équipe de France. 

Platini: "Je n’ai pas trouvé la Coupe du monde magnifique"
Toutes les images

CDM 2018 en images

collage-flops

Le 11 des flops du Mondial

Modric-MBappe

Le 11 type de la Coupe du monde

collage

Le onze combiné de France-Croatie

Neymar

Les 29 joueurs de Ligue 1 qui disputeront les 8es de finale

Neymar

Les meilleurs buteurs de la Coupe du monde 2018

Supporteurs

Le Mondial des supporteurs

Ronaldo

Les 10 joueurs ayant le plus marqué en Coupe du monde parmi les 32 équipes  

Ramos

Les joueurs les plus capés de la Coupe du monde

Sane-2

Les 10 grands absents de la Coupe du monde

Egypte

Supporteurs en folie pour ce début de Mondial

Ronaldo

Le joueur le plus cher de chaque sélection 

Neymar

Les favoris de la Coupe du monde

collage-flops
Modric-MBappe
collage
Neymar
Neymar
Supporteurs
Ronaldo
Ramos
Sane-2
Egypte
Ronaldo
Neymar

Liens commerciaux

Publicité