Entre les Bleus et la concurrence, "c’est le Grand Canyon" !

La rédaction

Christophe Dugarry partage les inquiétudes nées des deux dernières prestations des Bleus en amical. Et constate surtout l’absence de style de jeu quand les autres cadors montent en puissance à l’approche du Mondial.

Didier-Deschamps-Guy-Stephan
Bleus-Finale

Lire aussi

"Si c’était une équipe de blancs, vous ne seriez pas champions du monde"

"Si c’était une équipe de blancs, vous ne seriez pas champions du monde"

Dans moins de quatre-vingt jours, le coup d’envoi de la Coupe du monde 2018 en Russie (14 juin-15 juillet) et Christophe Dugarry, depuis son poste de consultant sur RMC Sport, ne voir rien venir de bon concernant les Bleus de Deschamps. Ce ne sont pas en tout cas les deux performances livrées face à la Colombie (2-3) puis en Russie (3-1), qui risquent de rassurer l’ancien attaquant champion du monde en 1998.

Dans Team Duga, l’ancien coéquipier de Didier Deschamps s’interroge sur ce qu’il considère comme une inconnue si près de l’échéance, à savoir quel style de jeu cette équipe de France prétend-elle aujourd’hui pratiquer dans moins de trois mois, lors de ce Mondial ?  

On n’a toujours pas de style de jeu, je ne sais pas comment on joue. En contre-attaque, en possession ?

Christophe Dugarry (consultant pour RMC)

"Ces deux matchs sont décevants. On a bien joué une grosse demi-heure contre la Colombie où on a joué au foot, où on a fait les efforts les uns pour les autres avec une vraie organisation et après patatras", s’inquiète « Duga », qui constate surtout que dans le même temps, ni l’Espagne, ni le Brésil, pour ne citer que les vainqueurs respectivement de l’Argentine (6-1) et de l’Allemagne (1-0) mardi, n’attendent les Bleus.

"Je suis inquiet, surtout quand je vois les matchs des autres équipes. Ce n’est plus un fossé entre nous et les autres équipes, c’est le Grand Canyon. (…) On n’a toujours pas de style de jeu, je ne sais pas comment on joue. En contre-attaque, en possession ?, questionne-t-il, sans trouver de réponse satisfaisante. J’ai l’impression de voir des joueurs perdus sans aucune maîtrise. On a encore pris quatre buts, dont un face à la Russie qui est plus que médiocre. (…) Certains joueurs n’ont rien fait pour gagner leur place: Martial, Rabiot…" Et le sniper de se payer le milieu de terrain parisien pour la route : "Rabiot, il doit penser qu’il est trop fort pour faire les efforts." Tout le monde est servi, ou presque.

videoDailymotion("x6h19f6", "100%", "275px");

Lire aussi

Bleus-Finale

"Si c’était une équipe de blancs, vous ne seriez pas champions du monde"

Salman Rushdie, l’auteur des "Versets sataniques", est convaincu que la richesse des origines et le multiculturalisme de l’équipe de France a été un facteur déterminant dans le sacre mondial des Bleus...

"Si c’était une équipe de blancs, vous ne seriez pas champions du monde"
Djibril-Sidibe

Sidibé a digéré son manque de temps de jeu

Alors qu'il devait aborder le tournoi dans la peau d'un titulaire, Djibril Sidibé a finalement vécu la dernière Coupe du monde dans la peau d'un remplaçant, la faute à une blessure et à l'éclosion de...

Sidibé a digéré son manque de temps de jeu
equipedefrance-home

La France en tête, 16 ans après

Le nouveau classement Fifa consacre l'équipe de France, au sommet de la planète football pour la première fois depuis 2002. Le nouveau mode de calcul, entériné par la Fédération internationale, fait donc...

La France en tête, 16 ans après
pogba-home

Pogba, des causeries qui font parler

Guy Stéphan a évoqué à son tour les prises de parole de Paul Pogba lors de la Coupe du monde en Russie.

Pogba, des causeries qui font parler
Parade

Griezmann: "La parade ? On était tous déçus"

Antoine Griezmann est à son tour revenu sur le (trop court) défilé sur les Champs-Elysées, au lendemain de la finale de la Coupe du monde. "On nous a dit: 'Il faut y aller, le président nous attend'",...

Griezmann: "La parade ? On était tous déçus"
Streaker-final

Un streaker de la finale empoisonné ?

Pyotr Verzilov, un membre des Pussy Riots qui avait envahi la pelouse moscovite lors de la finale de la Coupe de monde, aurait été victime d’un empoisonnement.

Un streaker de la finale empoisonné ?
Toutes les images

CDM 2018 en images

collage-flops

Le 11 des flops du Mondial

Modric-MBappe

Le 11 type de la Coupe du monde

collage

Le onze combiné de France-Croatie

Neymar

Les 29 joueurs de Ligue 1 qui disputeront les 8es de finale

Neymar

Les meilleurs buteurs de la Coupe du monde 2018

Supporteurs

Le Mondial des supporteurs

Ronaldo

Les 10 joueurs ayant le plus marqué en Coupe du monde parmi les 32 équipes  

Ramos

Les joueurs les plus capés de la Coupe du monde

Sane-2

Les 10 grands absents de la Coupe du monde

Egypte

Supporteurs en folie pour ce début de Mondial

Ronaldo

Le joueur le plus cher de chaque sélection 

Neymar

Les favoris de la Coupe du monde

collage-flops
Modric-MBappe
collage
Neymar
Neymar
Supporteurs
Ronaldo
Ramos
Sane-2
Egypte
Ronaldo
Neymar

Liens commerciaux

Publicité