Ecosse : Le ton monte avec World Rugby

Face à une possible élimination de son équipe sur tapis vert en cas d'annulation du match face au Japon ce dimanche, la Fédération Ecossaise de rugby a laissé entendre que des poursuites judiciaires pourraient être lancées si le match ne se tient pas.

Le ton monte au Japon. Alors que le typhon Hagibis, le plus puissant recensé cette saison, va frapper l’archipel ce samedi et a déjà provoqué l’annulation des rencontres Nouvelle-Zélande – Italie et Angleterre – France, la tenue des quatre rencontres programmées ce dimanche est incertaine. Ne voulant prendre aucun risque, World Rugby a prévenu que les quatre enceintes seront inspectées dimanche matin avant qu’une décision définitive soit prise. Prévu à Yokohama, dans la zone qui sera la plus durement touchée par Hagibis, la rencontre décisive pour la qualification dans la Poule A pourrait subir le même sort que les deux rencontres prévues ce samedi et éliminer sur tapis vert l’Ecosse. Face à cette incertitude, la Fédération Ecossaise de rugby est décidée à prendre le taureau par les cornes et a publiquement menacé World Rugby de poursuites en justice si l’annulation du match devait être ordonnée.

L’Ecosse prête à tout pour jouer

Etant parfaitement consciente qu’une qualification du Japon pour les quarts de finale serait vue d’un bon œil par le comité d’organisation du tournoi et World Rugby, la Fédération Ecossaise est prête à mettre sa menace à exécution. « Nous sommes prêts à faire tout ce qu’il faut pour que ce match ait lieu, a déclaré un porte-parole de la Fédération Ecossaise au quotidien britannique The Daily Telegraph. Il y a 10 000 supporters écossais présents pour voir leur équipe jouer, pour l’intégrité du sport et de cette Coupe du Monde, nous devons trouver un moyen pour tenir notre engagement et organiser ce match. » Directeur exécutif de la Fédération Ecossaise, Mark Dodson attend, pour sa part, le respect des engagements pris par World Rugby en cas d’alerte au typhon sur le Japon. « Les dirigeants de World Rugby ont déclaré, il y a quelques mois, qu’ils avaient mis en place des plans d’urgence pour faire face aux problèmes ou défis qui pourraient survenir, et nous les avons pris au mot, a déclaré ce dernier. Nous nous attendons maintenant à ce qu’ils déploient ces plans d’urgence. » Des plans d’urgence dont fait partie la possibilité d’annulation de la rencontre, accordant les deux points du match nul aux deux équipes.

La réponse cinglante de World Rugby

Informée des récentes déclarations des dirigeants du rugby écossais, World Rugby n’a pas hésité à répondre par voie de communiqué. Pour l’instance internationale, tout est effectivement mis en place pour permettre l’organisation des rencontres dans les meilleures conditions. « Il est décevant de constater que la Fédération Ecossaise fait de tels commentaires alors que nous mettons tout en œuvre pour que les matches prévus dimanche puissent avoir lieu comme prévu alors qu’il existe une réelle et significative menace sur la sécurité du public en raison de ce qui est considéré comme le plus important et le plus destructeur typhon frappant le Japon depuis 1958 », assure World Rugby dans son communiqué. Cette dernière n’hésite pas à renvoyer la Fédération Ecossaise à ses responsabilités, elle qui a accepté les conditions dans lesquelles la Coupe du Monde allait être organisée au Japon. « Comme les 19 autres équipes, la Fédération Ecossaise a signé les conditions de participation à la Coupe du Monde, confirme World Rugby. Il serait inapproprié de faire d’autres commentaires alors que nous sommes pleinement concentrés sur la sécurité de tous ainsi que sur les matches du week-end. » Un dialogue de sourds qui pourrait se prolonger si l’annulation de la rencontre est décrétée tôt ce dimanche.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.