Deschamps n'a "pas digéré 2016"

La rédaction

La revanche guide Didier Deschamps. Quand le coach des Bleus pense à la finale de dimanche, c'est le France-Portugal de l'Euro 2016 qui lui reste encore en travers de la gorge !

deschamps-home
rami-home

Lire aussi

Rami raconte l'extincteur

Rami raconte l'extincteur

Didier Deschamps éprouve simplement "beaucoup de fierté", au moment de livrer ses premiers mots après la qualification de l'équipe de France pour la finale de la Coupe du monde 2018 (victoire contre la Belgique 1-0). "Cette jeune équipe a montré du caractère, on aurait pu peut-être prendre un peu plus l'avantage sur les contres en fin de match..." Encore dans son match, "DD" a tout de même semblé très ému.

"Ça fait 49 jours qu'on est ensemble, il s'est passé beaucoup de choses, certaines plus difficiles... C'est une vie de groupe, j'y associe aussi mon staff, c'est 20 personnes. Mais on ne l'enlève pas aux joueurs, le match leur appartient." Et Didier Deschamps, lorsqu'il songe à la finale, pense immédiatement à... l'Euro 2016: "La finale d'il y a deux ans n'est toujours pas digérée. On va voir tranquillement dans notre fauteuil qui on affrontera."

A propos du match en lui-même, on sent que le sélectionneur a souffert: "Ce but nous fait du bien, et encore c'est un défenseur qui le marque !" Samuel Umtiti, en l'occurrence. Rendez-vous dimanche, donc, pour jouer la Croatie ou l'Angleterre. Ce sera la troisième finale de l'histoire de l'équipe de France, et Didier Deschamps n'a pris part qu'à celle gagnée en 1998 (pas à celle, perdue, en 2006).

Lire aussi

Lucas-Hernandez

Même à l'Elysée, Lucas Hernandez chambre la Belgique...

Depuis la demi-finale de la Coupe du monde entre les deux nations, la rivalité entre la France et la Belgique a pris une nouvelle dimension. La faute, initialement, à des Diables Rouges qui n'ont pas digéré...

Même à l'Elysée, Lucas Hernandez chambre la Belgique...
Lovren-celebration-Croatie

Lovren taille les Bleus comme Courtois

Marqué par le revers concédé en finale face à la France (4-2), Dejan Lovren n’a pas été tendre avec les Bleus.

Lovren taille les Bleus comme Courtois
JOie-cermonie-trophee

Le palmarès unique des Bleus

Depuis 1998, personne ne fait mieux que la France sur la planète football.

Le palmarès unique des Bleus
macronequipedefrance-home

Un lundi de frénésie à Paris

Revivez avec nous, de l'intérieur, l'ambiance sur les Champs-Elysées puis au palais présidentiel de l'Elysée, avec les supporters des Bleus puis les joueurs eux-mêmes.

Un lundi de frénésie à Paris
Deschamps-joie

Ben Arfa critique aussi les Bleus

Déçu par le style pratiqué par les hommes de Didier Deschamps en Russie, Hatem Ben Arfa invite Didier Deschamps à quitter son poste de sélectionneur.

Ben Arfa critique aussi les Bleus
rami-home

Rami raconte l'extincteur

C'est Adil Rami qui a déclenché l'extincteur ayant conduit à l'évacuation de l'hôtel des Bleus, après France-Argentine. Le défenseur livre quatre minutes de pur bonheur.

Rami raconte l'extincteur
Toutes les images

CDM 2018 en images

Modric-MBappe

Le 11 type de la Coupe du monde

collage

Le onze combiné de France-Croatie

Neymar

Les 29 joueurs de Ligue 1 qui disputeront les 8es de finale

Neymar

Les meilleurs buteurs de la Coupe du monde 2018

Supporteurs

Le Mondial des supporteurs

Ronaldo

Les 10 joueurs ayant le plus marqué en Coupe du monde parmi les 32 équipes  

Ramos

Les joueurs les plus capés de la Coupe du monde

Sane-2

Les 10 grands absents de la Coupe du monde

Egypte

Supporteurs en folie pour ce début de Mondial

Ronaldo

Le joueur le plus cher de chaque sélection 

Neymar

Les favoris de la Coupe du monde

Bresil-Neymar

Le top 10 des sélections les plus chères du mondial

Modric-MBappe
collage
Neymar
Neymar
Supporteurs
Ronaldo
Ramos
Sane-2
Egypte
Ronaldo
Neymar
Bresil-Neymar

Liens commerciaux

Publicité