Deschamps: ''Il faudra beaucoup de choses''

La rédaction

Le sélectionneur de l'équipe de France a fait face aux médias, ce jeudi, à la veille du quart de finale de la Coupe du monde en Russie contre l'Uruguay.

2018-07/1530823533_1
Streaker-final

Lire aussi

Un streaker de la finale empoisonné ?

Un streaker de la finale empoisonné ?

Sur la manière à aborder la rencontre
Le profil de cette équipe uruguayenne est différente que celui de l’Argentine. De la patience, il en faudra certainement. Il ne faudra pas que ça, car c’est une équipe très bien organisée défensivement. Elle prend de peu de buts. Le dernier qu’elle a pris, c’était en novembre dernier (en fait, c'était contre le Portugal, la semaine dernière, NDLR), mais ils sont aussi très, très bons dans la phase de transition, avec une verticalisation du jeu et un joueur comme Bentancur qui accélère très bien le jeu et deux attaquants qui sont redoutables. L’idéal, c’est d’être bon dans les deux phases, en tenant compte de cet adversaire très performant sur coup de pied arrêté, puisqu’ils ont marqué 5 de leurs 7 buts sur coups de pied arrêtés. Il faudra beaucoup de choses, c’est un quart de finale de la Coupe du monde.

Sur la possible absence de Cavani
Je prépare mon équipe dans le cas de figure où il y a Cavani. Il y sera, il n’y sera pas, je ne le saurai qu’une une heure et demi avant le match. S’il n’est pas là, il y a d’autres options, Oscar Tabarez a Stuani notamment, qui est un très bon attaquant également, qui a inscrit 21 buts en Liga dont 10 de la tête. Il y a aussi (Cristian) Rodriguez, qui a un profil différent. Je prépare mon équipes à ces différentes options, que ce soit au début du match ou en cours de match. Cavani, c’est Cavani, c’est le top mondial, il a fait un très bon début de compétition. On le connaît très bien. S’il n’est pas là, ça ne changera pas le visage de l’Uruguay. Cavani est au-dessus de beaucoup d’attaquants, mais cela ne veut pas dire que Stuani ou Rodriguez n’ont pas des qualités.

Sur la culture défensive des Uruguayens
Oui, c’est culturel pour eux, ils ont ça dans les gènes. Il y a de la qualité dans les gestes défensifs, de l’agressivité, de l’intelligence, l’utilisation du corps et des bras, le don de soi. Ils défendent tous. Quand tout le monde défend, l’espace est plus restreint, l’équipe est plus dense. C’est plus facile à défendre. C’est un constat que l’on peut faire sur cette Coupe du monde: toutes les équipes, même les plus petites, se sont bien préparées défensivement. Quand il y a peu d’espace, c’est compliqué. On ne peut pas dire que la Coupe du monde donne raison aux équipes très bonnes dans la possession.

Sur l’absence de Matuidi
J’ai d’autres joueurs, qui ont d’autres profils. Ce ne sont pas exactement celui de Blaise Matuidi. Ce n’est pas une réflexion poste pour poste, mais par rapport à un système et une animation. Ce ne sera pas le même profil mais il faut faire en sorte que l’équipe continue d’être performante et compétitive.

Sur l’apport éventuel de Fekir
Là, ce n’est pas forcément le profil de Blaise Matuidi, ni même le poste, mais Nabil a ses qualités de percussion, d’élimination. Il est capable de faire marquer et marquer. Il n’a pas le volume de Blaise Matuidi, je ne vous apprends rien…

Antoine connait bien leurs points forts et leurs points faibles

Sur la relation entre Griezmann et la charnière Godin-Gimenez
L’avantage, d’un côté, c’est que Gimenez et Godin connaissent bien Antoine. D’un autre côté, Antoine connait bien leurs points forts et certainement aussi leurs points faibles, là où ils sont moins à l’aise. Ils s’apprécient énormément, ils ont passé beaucoup de temps ensemble à l'Atlético. Demain, ils seront adversaires pendant 90 minutes et il y aura énormément de respect. Gimenez et Godin feront tout pour qu’Antoine soit le moins performant.

Sur la situation de Mbappé
C’est très bien ce qu’il a fait contre l’Argentine. Ça met encore plus de lumière sur ce qu’il est capable de faire. Le faire sur un tel match, cela donne une caisse de résonance plus importante. Il a eu le temps de digérer. Il s’est remis comme l’ensemble du groupe. Dimanche et lundi, on a eu des temps faible, on a savouré. Dès mardi, il s’est remis dedans comme le reste du groupe. S’il est jeune, ce n’est pas un handicap. Les Uruguayens l’ont vu, ils savent de quoi il est capable. Il faudra qu’il répète ce qu’il a fait lors du dernier match.

Lire aussi

Streaker-final

Un streaker de la finale empoisonné ?

Pyotr Verzilov, un membre des Pussy Riots qui avait envahi la pelouse moscovite lors de la finale de la Coupe de monde, aurait été victime d’un empoisonnement.

Un streaker de la finale empoisonné ?
Platini-Tas

Platini: "Je n’ai pas trouvé la Coupe du monde magnifique"

Michel Platini a accordé ce mercredi une interview à L'Equipe dans laquelle il revient notamment sur la dernière Coupe du monde remportée par l'équipe de France. 

Platini: "Je n’ai pas trouvé la Coupe du monde magnifique"
Alexandre-Benalla-Bus-Bleus

Benalla et la Coupe du monde, les nouvelles révélations

L’émission Quotidien sur TMC, sur la base de nouveaux témoignages, démontre à quel point l’ex-monsieur sécurité d’Emmanuel Macron, bien que sous le coup d’une suspension, a pu peser sur le retour en France...

Benalla et la Coupe du monde, les nouvelles révélations
Kante-coupe

Kanté était bien trop timide pour demander la Coupe du monde !

Coéquipier de N'Golo Kanté à Chelsea, Olivier Giroud a confirmé que le milieu de terrain des Bleus, très timide, a bien failli ne pas toucher le trophée de la Coupe du monde !

Kanté était bien trop timide pour demander la Coupe du monde !
Bleus-Finale

"Si c’était une équipe de blancs, vous ne seriez pas champions du monde"

Salman Rushdie, l’auteur des "Versets sataniques", est convaincu que la richesse des origines et le multiculturalisme de l’équipe de France a été un facteur déterminant dans le sacre mondial des Bleus...

"Si c’était une équipe de blancs, vous ne seriez pas champions du monde"
Parade

Griezmann: "La parade ? On était tous déçus"

Antoine Griezmann est à son tour revenu sur le (trop court) défilé sur les Champs-Elysées, au lendemain de la finale de la Coupe du monde. "On nous a dit: 'Il faut y aller, le président nous attend'",...

Griezmann: "La parade ? On était tous déçus"
Toutes les images

CDM 2018 en images

collage-flops

Le 11 des flops du Mondial

Modric-MBappe

Le 11 type de la Coupe du monde

collage

Le onze combiné de France-Croatie

Neymar

Les 29 joueurs de Ligue 1 qui disputeront les 8es de finale

Neymar

Les meilleurs buteurs de la Coupe du monde 2018

Supporteurs

Le Mondial des supporteurs

Ronaldo

Les 10 joueurs ayant le plus marqué en Coupe du monde parmi les 32 équipes  

Ramos

Les joueurs les plus capés de la Coupe du monde

Sane-2

Les 10 grands absents de la Coupe du monde

Egypte

Supporteurs en folie pour ce début de Mondial

Ronaldo

Le joueur le plus cher de chaque sélection 

Neymar

Les favoris de la Coupe du monde

collage-flops
Modric-MBappe
collage
Neymar
Neymar
Supporteurs
Ronaldo
Ramos
Sane-2
Egypte
Ronaldo
Neymar

Liens commerciaux

Publicité