"Deschamps, c’est le parrain de la mafia ?"

La rédaction

Au lendemain de la diffusion d’un reportage à charge contre le sélectionneur Didier Deschamps, la garde rapprochée du capitaine de France 98 réagit. A l’image d’un Bixente Lizarazu, prompt à défendre le caractère et la méthode de DD.

Didier-Deschamps
lloris-podium

Lire aussi

Lloris rend un bel hommage à Deschamps

Lloris rend un bel hommage à Deschamps

L’émission Complément d’enquête, diffusée jeudi soir sur France 2 et consacrée à Didier Deschamps, n’en finit plus de faire parler. Pour son traitement plutôt à charge du portrait du sélectionneur de l’équipe de France. Sans apporter d’éléments vraiment nouveaux sur la personnalité ou le parcours de « La Dèche », le sujet s’emploie à pointer des zones d’ombre sans vraiment parvenir à les cerner. Si ce n’est en utilisant des méthodes contestables avec la diffusion de ces fameux sons « off » où des acteurs du football français, à la voix trafiquée, manifestent leur incapacité à critiquer un Deschamps forcément tout puissant. 

"Je ne peux pas, face caméra, tenir d’autres propos que des propos de type agiographiques. Donc si on parle, je ne vais pas vous dire tout en fait. J’espère que vous ne m’enregistrez pas là… Vous ne me balancez pas !" Où comment chercher des aspérités loin d’être évidentes… Même si certains s’en chargent sans crainte d’avoir à en subir les conséquences. C’est le cas de Bernard Pascuito, auteur de « La face cachée de Didier Deschamps » et pour lequel le sélectionneur "me fait penser par moments à cette phrase Nicolas Sarkozy à propos de Chirac : « Tout le monde dit qu’il est très con et très gentil. Et en fait, il est très méchant et très intelligent. »". S’il s’agissait de démontrer que le capitaine des Bleus champions du monde en 1998 n’est pas quelqu’un d’aussi lisse que certains veulent bien le penser, Bixente Lizarazu, sollicité par France 2, est le premier à en convenir.

Il n’aime pas qu’on la lui fasse à l’envers

Bixente Lizarazu (consultant pour TF1)

En revanche, l’ancien latéral tricolore montre les crocs face à ce qu’il estime être un procédé totalement déloyal : "Quand on voit ça, on se dit quoi ? Didier Deschamps, c’est le parrain de la mafia ?  Non mais sérieusement ! Sérieusement, il est basque, il a le caractère des Basques, il est pudique, s’emporte-t-il sur le plateau de l’émission C à vous sur France 5. Il n’aime pas qu’on la lui fasse à l’envers, voilà, il aime contrôler les choses et quand tu es sélectionneur de l’équipe de France, il faut un peu contrôler les choses parce que ça peut t’exploser à la gueule (sic). Et en 2010 ça a explosé à la gueule de Raymond Domenech. Là, c’est extrêmement à charge. Donc chacun sera juge de ce qui a été fait. Didier Deschamps est le sélectionneur de l’équipe de France, c’est une fonction importante, il y a des dossiers pas faciles à gérer ; il a dû subir des choses qui n’ont rien à voir avec le foot. Et à un moment donné, il se protège aussi. Mais il n’y a pas à s’inquiéter, c’est n’importe quoi…" Tellement n’importe quoi que Didier Deschamps, alors qu’il avait donné son accord, a renoncé à sa participation à l’émission d’investigation du service public.    

Lire aussi

pogba-home

Pogba, des causeries qui font parler

Guy Stéphan a évoqué à son tour les prises de parole de Paul Pogba lors de la Coupe du monde en Russie.

Pogba, des causeries qui font parler
Djibril-Sidibe

Sidibé a digéré son manque de temps de jeu

Alors qu'il devait aborder le tournoi dans la peau d'un titulaire, Djibril Sidibé a finalement vécu la dernière Coupe du monde dans la peau d'un remplaçant, la faute à une blessure et à l'éclosion de...

Sidibé a digéré son manque de temps de jeu
Parade

Griezmann: "La parade ? On était tous déçus"

Antoine Griezmann est à son tour revenu sur le (trop court) défilé sur les Champs-Elysées, au lendemain de la finale de la Coupe du monde. "On nous a dit: 'Il faut y aller, le président nous attend'",...

Griezmann: "La parade ? On était tous déçus"
Bleus-Finale

"Si c’était une équipe de blancs, vous ne seriez pas champions du monde"

Salman Rushdie, l’auteur des "Versets sataniques", est convaincu que la richesse des origines et le multiculturalisme de l’équipe de France a été un facteur déterminant dans le sacre mondial des Bleus...

"Si c’était une équipe de blancs, vous ne seriez pas champions du monde"
equipedefrance-home

La France en tête, 16 ans après

Le nouveau classement Fifa consacre l'équipe de France, au sommet de la planète football pour la première fois depuis 2002. Le nouveau mode de calcul, entériné par la Fédération internationale, fait donc...

La France en tête, 16 ans après
lloris-podium

Lloris rend un bel hommage à Deschamps

Dans un entretien accordé vendredi au journal L’Equipe, Hugo Lloris revient sur le titre de champion du monde décroché par les Bleus, cet été en Russie. Un sacre qui, selon le gardien de but tricolore,...

Lloris rend un bel hommage à Deschamps
Toutes les images

CDM 2018 en images

collage-flops

Le 11 des flops du Mondial

Modric-MBappe

Le 11 type de la Coupe du monde

collage

Le onze combiné de France-Croatie

Neymar

Les 29 joueurs de Ligue 1 qui disputeront les 8es de finale

Neymar

Les meilleurs buteurs de la Coupe du monde 2018

Supporteurs

Le Mondial des supporteurs

Ronaldo

Les 10 joueurs ayant le plus marqué en Coupe du monde parmi les 32 équipes  

Ramos

Les joueurs les plus capés de la Coupe du monde

Sane-2

Les 10 grands absents de la Coupe du monde

Egypte

Supporteurs en folie pour ce début de Mondial

Ronaldo

Le joueur le plus cher de chaque sélection 

Neymar

Les favoris de la Coupe du monde

collage-flops
Modric-MBappe
collage
Neymar
Neymar
Supporteurs
Ronaldo
Ramos
Sane-2
Egypte
Ronaldo
Neymar

Liens commerciaux

Publicité