Les Oranje ont fait le job

Face à une marée orange dans les travées de Valenciennes, les Pays-Bas ont signé leur deuxième victoire dans le groupe E (3-1). Ce succès face au Cameroun envoie les Néerlandaises en huitièmes de finale de la Coupe du Monde.

En entrant sur la pelouse du Stade du Hainaut à Valenciennes, les Pays-Bas ont bien cru qu’ils jouaient la Coupe du Monde féminine à domicile. Une fois de plus, le public néerlandais a investi en masse les travées valenciennoises après celles du Havre. Portées par tout un stade, les joueuses de Sarina Wiegman-Glotzbach ont assuré l’essentiel avec une victoire au forceps face au Cameroun. Les deux buts d’écart à l’arrivée (3-1) ne reflètent pas vraiment la physionomie du match puisque les Africaines ont posé de gros soucis aux Oranje. Vainqueures de la Nouvelle-Zélande lors du premier match du groupe, les Néerlandaises ont décroché leur qualification pour les 8emes de finale grâce à un doublé de Vivianne Miedema (41eme, 85eme), désormais meilleure buteure de l’histoire de la sélection, et Dominique Bloodworth (48eme).

Une finale de groupe Pays-Bas – Canada


Bousculées par les Camerounaises, les Pays-Bas ont eu du mal dans le dernier geste et ont finalement trouvé le chemin du but sur une merveille d’action collective entre Shanice van de Sanden et Miedema. Alors que cette ouverture du score aurait pu libérer les coéquipières de Lieke Martens, une sortie hasardeuse de Sari van Veenendaal a permis à Gabrielle Onguene de renvoyer les deux équipes à égalité aux vestiaires. Les Lionnes Indomptables ont malheureusement craqué au mauvais moment avec un but encaissé dès le retour de la pause. A force de courir au score, le Cameroun s’est logiquement incliné face à la supériorité technique hollandaise. Avec une deuxième défaite en deux matchs, la qualification devient très compromise pour les Africaines.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.