Les Etats-Unis enchaînent sans trembler contre le Chili

Les Etats-Unis ont décroché dimanche à Paris un deuxième succès dans la Coupe du Monde féminine, contre le Chili (3-0). Les Américaines sont qualifiées pour les 8emes de finale et n’auront besoin que d’un nul face à la Suède pour assurer la 1ere place du groupe F.

16 buts marqués pour aucun encaissé, deux victoires en autant de matchs : les Etats-Unis accomplissent un sans-faute en ce début de Coupe du Monde féminine. Après leur carton historique contre la Thaïlande (13-0), les Américaines ont assuré contre le Chili dimanche à Paris, dans un Parc des Princes qui a fait le plein (3-0). Un match qui était plié à la mi-temps par les joueuses de Jill Ellis, grâce notamment à un doublé de Carli Lloyd. La capitaine de 36 ans en est désormais à 112 buts en 275 sélections, avant de retrouver la Suède jeudi dans la finale de ce groupe F. Un nul suffira aux Etats-Unis pour s’assurer de la première place, qui la positionnerait dans la partie de tableau de l’équipe de France si les Bleues terminent aussi en tête de leur poule, pour un possiblement affrontement dès les quarts. Supérieures dans tous les domaines, les Américaines ont confirmé leur statut de favorites pour un quatrième titre mondial en déroulant contre le Chili. Et encore, elles sont tombées sur une Christiane Endler en grande forme.


Les Etats-Unis ont déjà fait jouer tout le monde


La gardienne du PSG a sorti le grand jeu à maintes reprises, devant Lloyd (4eme, 14eme), Lindsey Horan (55eme) ou Christen Press (58eme, 66eme). Elle était tellement en réussite que ses montants sont aussi venus à son secours (62eme, 72eme) et Lloyd n’a pas cadré une balle de triplé sur penalty (81eme). Mais Endler a toutefois dû s’incliner trois fois sur les 26 tirs des Etats-Unis, contre un seul pour les Chiliennes, qui avaient bien cru égaliser à 1-1 sur un coup-franc vicieux, avant que le but soit refusé pour une position de hors-jeu. Lloyd a ouvert le score d’une frappe du gauche suite à une mauvaise relance (11eme), Julie Ertz a doublé la mise sur corner (26eme) et Lloyd l’a imité (35eme). Avec ses deux défaites et sa différence de buts de -5, le Chili n’est pas mathématiquement éliminé. Mais il lui faudra un carton contre la Thaïlande pour rêver d’un statut de meilleur troisième. Des soucis bien loin des Etats-Unis, qui se sont offert le luxe d’avoir déjà donné du temps de jeu à toutes leurs joueuses de champ sur leurs deux premières sorties. Une énième preuve de leur maîtrise.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.