Le Japon condamne quasiment l’Ecosse

Le Japon s’est imposé contre l’Ecosse vendredi à Rennes (2-1) et a fait un grand pas vers la qualification pour les 8emes de finale de la Coupe du Monde féminine. Pour leur première participation, les Britanniques sont déjà proches de la sortie.

Finaliste de la dernière édition et outsider pour la victoire finale cette année, le Japon devrait bien être au rendez-vous des 8emes de finale de la Coupe du Monde féminine. Après son nul sans saveur contre l’Argentine (0-0), il a dominé l’Ecosse vendredi à Rennes (2-1). Il prend provisoirement la tête du groupe D, avant le match de l’Angleterre contre l’Argentine dans la soirée (21h00), et devrait figurer a minima parmi les quatre meilleurs troisièmes avec ses quatre points. Les Nipponnes ont complètement maîtrisé la première heure du match et logiquement pris deux buts d’avance sur l’Ecosse, dont c’est la première participation au Mondial. Mana Iwabuchi a ouvert le score d’une frappe sous la barre (23eme) et Yuika Sugasawa a doublé la mise sur penalty (37eme). L’addition aurait même pu être lourde à la mi-temps, entre le sauvetage sur sa ligne de Kim Little (31eme) et le tir sur la barre d’Hina Sugita (45eme+1).


L’Ecosse a bien réagi, mais il était trop tard


Loin d’être impériale en première période, Lee Alexander a ensuite sorti le grand jeu pour maintenir son équipe dans le coup et les Ecossaises ont eu le mérite d’y croire jusqu’au bout. Les changements réalisés par Michelle Kerr ont amené un sang neuf bienvenu à cette équipe. Erin Cuthbert a d’abord trouvé le poteau (78eme), avant que Lana Clelland, entrée en jeu une dizaine de minutes plus tôt, ne réduise l’écart d’une frappe dans la lucarne (88eme). Avec au départ une grossière erreur de relance des Japonaises. Une réaction toutefois trop tardive pour l’Ecosse, au bord de l’élimination après cette deuxième défaite en deux rencontres (2-1 contre l’Angleterre). Il lui faudra un succès face à l’Argentine et des circonstances favorables dans les autres groupes pour rêver d’une qualification historique pour les 8emes. L’objectif minimal du Japon, en passe d’être atteint.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.