La Thaïlande limite bien mieux la casse contre la Suède que contre les Etats-Unis

Après sa défaite historique contre les Etats-Unis pour son entrée dans la Coupe du Monde féminine (13-0), la Thaïlande a mieux résisté à la Suède ce dimanche à Nice (5-1). Mais elle se rapproche de l’élimination, alors que les Scandinaves sont déjà qualifiées pour les 8emes de finale avant de jouer la première place du groupe F face aux Américaines jeudi.

La Thaïlande était la risée de la planète football depuis sa défaite historique contre les Etats-Unis pour son premier match de la Coupe du Monde féminine (13-0). Elle a donné dimanche une meilleure image contre la Suède, même si elle s’est à nouveau inclinée sur un score sans appel (5-1). Mais le but marqué en fin de match sur un contre par la capitaine Kanjana Sung-Ngoen (91eme) a rendu la pilule moins difficile à avaler, pour un beau moment d’émotion sur le banc thaïlandais. La formation asiatique est toutefois quasiment éliminée de la compétition, avec ses deux défaites et sa différence de buts largement défavorable (-17). Les Suédoises seront bien au rendez-vous des 8emes de finale, avec leurs six points pris en deux journées.

La Suède est tombée dans un faux-rythme


Mais après 20 excellentes minutes, concrétisées par deux buts de Linda Sembrant (6eme) et Kosovare Asllani (19eme), elles ont ronronné et évolué sur un faux-rythme qui les a empêchées de cartonner comme les Américaines. Elles ont toutefois ajouté trois buts, par Fridolina Rolfö d’une frappe lointaine (42eme), Lina Hurtig d’une reprise de la tête (81eme) et Elin Rubensson sur penalty (96eme). Mais leur très large domination (34 tirs dont 15 cadrés, 66% de possession de balle) aurait certainement dû se matérialiser par un score bien plus large. A priori, il leur faudra donc une victoire dans la finale du groupe F jeudi prochain pour terminer devant les Etats-Unis. Pas une mince affaire.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.