Neville craint l’absence d’Ada Hegerberg

L'Angleterre affronte la Norvège ce jeudi en quart de finale de la Coupe du monde féminine 2019 au Stade Océane du Havre (21h00). En conférence de presse, Phil Neville, le sélectionneur anglais, s'est projeté sur cette rencontre.


 »La Norvège, c’est sans doute l’équipe surprise du tournoi. Les gens se sont concentrés sur le top 10 mondial et elles n’étaient pas considérées comme l’une des dix meilleures équipes du monde. Elles ont cet esprit de solidarité avec un système tactique très difficile à affronter. On dirait qu’elles sont en quête de quelque chose. Peut-être que le fait qu’Ada Hegerberg ne soit pas là les pousse à se dire qu’elles peuvent tout de même gagner sans l’une des meilleures joueuses du monde. C’est toujours une bonne chose d’avoir ce type de mentalité. Il semble qu’elles prennent du plaisir, toujours avec le sourire. Je pense que cela va être un match très difficile. Je crois que si l’on devait analyser tous nos adversaires potentiels en quarts de finale, je pense que celui-là est sans doute le plus difficile pour nous car c’est une équipe dangereuse qui évolue en contre-attaque. Elles possèdent beaucoup de qualités et de vitesse en contre-attaque. Nous allons devoir augmenter notre niveau d’au moins 10 à 15 % pour connaître le succès dans cette rencontre et dans ce tournoi », a estimé Phil Neville, le sélectionneur anglais.
Vos réactions doivent respecter nos CGU.